Le président de SportsQuébec, Michel Allen, le sous-ministre adjoint de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Robert Bédard, le maire d'Alma, Marc Asselin, et le président du comité organisateur des Jeux du Québec d'Alma, Jean-Denis Toupin, ont fait le bilan de la 52e finale , provinciale, en compagnie de Carcajou, la mascotte officielle.

Mission accomplie pour le comité organisateur

Après dix jours intenses, le comité organisateur de la 52e finale des Jeux du Québec d'hiver, Alma 2017, peut relâcher son souffle. Et il peut le faire avec la conviction d'avoir répondu aux attentes de toutes les régions de la province.
Quelques heures avant la cérémonie de clôture, le comité a dressé son traditionnel bilan en conférence de presse. La fierté d'avoir rempli la mission reflétait dans le regard de l'équipe du comité et des bénévoles.
« On commence à ressentir le sentiment du devoir accompli, a soutenu le président du comité organisateur, Jean-Denis Toupin. Quand ça se termine sur une bonne note comme celle-là, on est gonflé d'énergie et de fierté. C'est confortable et c'est une belle situation. »
Les éléments extérieurs ont bien tenté de mettre des bâtons dans les roues de l'organisation, sans succès. De la pluie, du verglas et une importante bordée de neige en milieu de semaine n'ont rien gâché, à l'exception de l'annulation de l'épreuve du slalom géant en ski alpin.
« Il y a eu beaucoup de petits ajustements à faire, mais rien de majeur qui aurait pu compromettre quoi que ce soit, a confessé M. Toupin. On a eu à gérer la température, on s'y attendait, et on l'a fait. »
Est-ce que la tenue des Jeux était plus grosse qu'il ne l'avait envisagé ?
« Définitivement, a lancé Jean-Denis Toupin. C'est un événement qui contient plusieurs volets. Tout d'abord il y a les jeunes, mais la semaine permet de rencontrer des gens, de se faire des amis, de développer des relations et de connaître des intervenants du milieu du sport et du loisir. C'était grandiose dans tous les sens et effectivement, c'était peut-être plus gros qu'on l'aurait pensé. »
Le président du comité organisateur a tenu à remercier tous les intervenants pour leur confiance, à commencer par SportsQuébec d'avoir accepté la candidature almatoise en 2015, ainsi que la ville d'Alma, les partenaires, les bénévoles, les parents et les athlètes.
Preuve que Jean-Denis Toupin a vécu les Jeux du Québec de plusieurs angles, il semblerait même qu'il a passé quelques heures dans la peau de Carcajou, la mascotte des Jeux. « Je me suis rendu compte que c'était un travail très chaleureux », a-t-il mentionné avec le sourire.
La rédaction du rapport final fait partie de l'agenda du comité pour les prochains mois.