Miel des Ruisseaux a vu sa production tripler, passant d'une centaine à 300 ruches. Le propriétaire, Patrick Côté, vise l'exploitation de 400 ruches.

Miel des Ruisseaux investit 600 000 $

Seul producteur d'hydromel au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Miel des Ruisseaux prend de l'expansion. La miellerie située à Alma a triplé le nombre de ruches, passant d'une centaine à 300 en quelques années. Et l'entreprise compte maintenant sur un nouvel entrepôt pour les besoins de cette production. Un investissement de près de 600 000$ pour l'entreprise qui a remporté plusieurs prix pour ses produits.
«Il fallait agrandir, car notre ancien espace était trop petit. Et nous avions augmenté le nombre de ruches pour répondre à la demande. Avec nos installations, on pourrait aller jusqu'à 500 ou 600 ruches. Mais je vise 400 pour la production de l'entreprise», précise M. Fortier, qui compte environ six employés.
L'espace est en effet important pour cette miellerie, car les centaines de ruches situées dans les champs doivent séjourner à l'intérieur pendant l'hiver. Avec ce nouvel entrepôt, M. Fortier songe également à vendre des nucléïs, soit une population et l'équipement qui deviendront la ruche et la colonie. «C'est une branche qu'on souhaite développer», laisse tomber le propriétaire, qui a hérité de la passion du miel et des abeilles de son grand-père.
Les curieux désireux de voir les abeilles à l'oeuvre pourront visiter la miellerie d'Alma cet été. Des visites guidées d'une durée d'une heure seront offertes aux visiteurs, du 25 juin au 31 août. Les gens pourront en savoir davantage sur les abeilles et leur rôle.
«On a toujours accueilli les touristes et visiteurs chez nous. Mais c'était informel. Cette année, des visites guidées sont prévues du mercredi au dimanche», confirme Patrick Fortier.