La taekwondoiste Marianne Girard a été dominante dans son duel d'ouverture face à Anouk Parrot du Lac-Saint-Louis.

Marianne Girard en ronde des médailles au taekwondo

Marianne Girard pourra à nouveau combattre pour une médaille cette année à la 52e finale des Jeux du Québec. Malade à l'aube de ses deuxièmes Jeux à vie, la Chicoutimienne a démontré toute sa force de caractère en se qualifiant pour les demi-finales des moins de 56 kg qui seront disputées lundi à l'école Camille-Lavoie.
Après avoir manqué des séances d'entraînement au cours de la semaine, Marianne Girard est arrivée à Alma avec une préparation hypothéquée, mais beaucoup d'énergie en réserve. Malgré sa condition physique, la jeune athlète estimait être en plein contrôle de ses moyens en début de journée.
«C'est certain que j'ai dû manquer des entraînements et ce n'est jamais bon, mais je me sens bien et je suis prête à bien performer et à m'amuser», a candidement lancé celle dont la bonne humeur a un effet contagieux sur ses coéquipiers.
La membre de l'Académie de Taekwondo olympique de Chicoutimi a cependant dû trimer dur pour atteindre la ronde des médailles. La jeune athlète de 13 ans n'a toutefois pas semblé embêtée un seul instant dans son premier combat de la journée face à la représentante du Lac-Saint-Louis, Anouk Parrot. Girard a remporté ce duel au compte de 24 à 12 après l'arrêt de l'officiel en raison de l'écart de 12 points.
La médaillée de bronze aux derniers Jeux du Québec à Drummondville a cependant connu beaucoup plus de difficultés en fin d'après-midi face à la représentante de Montréal, Rime Diany. Après avoir connu un bon début de match, la jeune Chicoutimienne a commis une faute aux dépens de son adversaire, lui accordant un point et une grande dose de confiance. Incapable de reprendre le rythme, Girard a baissé pavillon au compte de 21 à 9.
Dans son dernier match de la journée et faisant face à l'élimination, la représentante du Saguenay-Lac-Saint-Jean a pris la mesure de Megan Blais de la Mauricie par la marque de 13 à 10 dans un match ultime chaudement disputé entre les deux athlètes. Avec sa victoire, Girard a arrêté le parcours de Blais et a du même coup poursuivi le sien jusqu'en demi-finale du deuxième groupe.
La défaite de Girard l'obligera à remporter tous ses matchs demain si elle veut espérer une médaille. La formule à élimination double a permis à Girard d'obtenir
une deuxième chance, mais elle l'obligera à remporter deux matchs consécutifs en finale si elle veut s'emparer de la médaille d'or.
Marianne Girard disputera son match de demi-finale face à Ève-Marie Simoneau de Chaudière-Appalaches, dès 11h lundi. Chez les autres représentants de la région en taekwondo, David Boily aura également l'opportunité de s'emparer d'une médaille, lundi.