Mara Tremblay 

Mara Tremblay en format trio

C'est rendu une affaire de famille. Mara Tremblay vient d'amorcer le second volet de la tournée À la manière des anges, une version intimiste, puisque le nombre de protagonistes est passé de cinq à trois. Outre la chanteuse, le trio comprend son fils Victor Tremblay-Desrosiers (batterie), de même que son chum Sunny Duval (guitare, claviers).
C'est la première fois que l'artiste travaille en compagnie de son fils, qui est âgé de 20 ans. On pourrait croire que la proximité que favorisent les longues journées sur la route amène son lot de tensions, mais la réalité est toute autre.
«Quand tu peux le faire, il n'y a rien de plus beau», a confié Mara Tremblay il y a quelques jours, lors d'une entrevue téléphonique accordée au journal. Elle a ajouté, en riant, qu'il n'aurait pas été possible de réaliser cette expérience avant, Victor étant trop jeune pour entrer dans les bars.
La tournée fera escale le 27 février, au Sous-Bois de Chicoutimi, puis le 11 mars, au Café du Clocher d'Alma. Elle renvoie l'écho d'un album qui ne cesse d'accumuler les éloges depuis sa sortie en 2014. «Je suis hyper-reconnaissante de pouvoir faire ce que je veux depuis 30 ans et d'avoir l'appui des gens», affirme la chanteuse.
Sept jours en mai
La nouvelle configuration du groupe entraînera des changements, confirme Mara Tremblay. «La première version du spectacle était plus rock, alors que la nouvelle ira dans le planant, compte tenu du fait qu'il y aura moins de gens pour créer des sons. Comme je fais des solos depuis longtemps, ça ne me fait pas peur», assure-t-elle.
La différence, cette fois, est qu'un autre projet sollicite son attention. Il a fallu planifier la tournée du trio en tenant compte du projet Sept jours en mai, né à la suite d'une période de création intensive à laquelle ont aussi participé Michel Rivard, Gilles Bélanger, Éric Goulet, les Mountain Daisies et Luc De Larochellière.
«Nous avons eu une semaine pour travailler ensemble. Nous devions composer par équipes de deux, en l'espace de trois heures à chaque occasion, à partir de phrases déterminées par voie de tirage. C'était le ''fun'' de composer avec ces contraintes», raconte Mara Tremblay.
Elle ajoute qu'une tournée ambitieuse suivra la sortie du disque en mars, sur lequel on retrouvera 14 titres. La première du spectacle aura lieu le 21 mai, à Saint-Eustache. D'autres sorties suivront en région jusqu'à celle du 7 juin, qui coïncidera avec la tenue des Francofolies à Montréal.