Yan-Éric Tremblay sera le lanceur partant des Voyageurs, dimanche, pour le premier match face à Coaticook.

Les Voyageurs se relèvent après un cuisant revers

Les Voyageurs de Saguenay ont connu une journée aux antipodes, samedi, contre les Ducs à Longueuil. Après une dégelée de 16-3 en lever de rideau, la formation de baseball junior élite du Québec a muselé l'offensive adverse dans un gain de 5-0 lors du deuxième match de la journée.
Une belle façon de diviser les honneurs d'un programme double face à une équipe qui trône au sommet de la section Uniprix. Les Voyageurs ont signé une 12e victoire cette saison, contre 23 défaites.
La victoire est allée à la fiche de Derek Côté, qui a espacé quatre coups sûrs en cinq manches et deux tiers de travail, en plus de retirer huit frappeurs au bâton. Appelé en relève, Jacob Thériault a poursuivi le bon travail amorcé par son coéquipier sur la butte. Il a été parfait pendant une manche et un tiers.
«On avait décidé d'envoyer Derek contre un gars qui ne lance pas souvent et la stratégie a rapporté, a résumé l'entraîneur des régionaux, Martin Pouliot. Il a offert une bonne performance pendant plus de cinq manches et Jacob Thériault est venu compléter le travail.
«La beauté du baseball lorsqu'on joue plus régulièrement, c'est que le pointage du match précédent ne veut plus rien dire lorsque tu embarques sur le terrain. On a réussi à passer à autre chose et on a signé une grosse victoire.»
Yan-Éric Tremblay, avec un ballon-sacrifice, et Raphael John Leblanc à l'aide d'un simple, ont produit les deux premiers points des Voyageurs en troisième manche. Les gagnants ont ajouté un point à chacune des trois dernières manches, en route vers la victoire.
Premier match
L'histoire fut totalement différente lors du premier affrontement. En retard 6-1 en cinquième manche, les Voyageurs ont marqué deux points pour rendre les choses un peu plus intéressantes, mais les Ducs ont enfilé 12 points à leurs trois derniers tours au bâton pour infliger un dur revers à leurs visiteurs. Le revers est allé au dossier de Maxime Bélanger, utilisé pendant trois manches.
«Lorsque l'écart est devenu plus grand en quatrième manche, j'ai envoyé des lanceurs qui lancent moins souvent et ils n'ont pas fait le travail, a convenu Martin Pouliot. On a donné 13 buts sur balles et on a atteint trois frappeurs. Ça fait 16 gars sur les sentiers gratuitement. Dans ce temps-là, c'est long pour tout le monde; c'est long pour le coach, c'est long pour les joueurs et c'est long pour la défensive sur le terrain.»
Les Voyageurs (12-23) terminent leur fin de semaine chargée sur la route dimanche, à Coaticook, en disputant un programme double au Rocket (10-25) de l'endroit. Yan-Éric Tremblay sera être le lanceur partant pour  Saguenay dans le premier match et Jean-Michel Tremblay sera d'office pour le second rendez-vous.
«Si on divise encore le programme double, c'est correct, mais si on gagne les deux matchs, ça va être encore mieux, a lancé Pouliot. On veut remporter un maximum de matchs d'ici la fin de la saison afin d'entrer dans les séries par nos propres moyens. On ne veut pas y être à cause des déboires d'une autre équipe.»