La compagnie CO2 Solutions, de Québec, entend aménager une unité de capture du carbone émanant des opérations de l'usine de PFR au complexe de production de concombres des Serres Toundra.

Les travaux pour l'usine de capture de carbone vont bon train

Les travaux de construction d'une usine de 8,4 M $ pour capturer du carbone à l'usine de pâte de Saint-Félicien de Produits forestiers Résolu vont bon train.
CO2 Solutions a fait une mise à jour du déploiement de son unité de carbone qui permettra de capturer 30 tonnes de carbone par jour. Le CO2 sera utilisé par les Serres Toundra et permettra d'augmenter la production de concombres.
La phase d'ingénierie préliminaire a été complétée au printemps. L'ingénierie détaillée a été réalisée en grande partie et sera complétée en octobre 2017. « L'usine de pâtes de Produits forestiers Résolu a complété l'arrêt annuel planifié de maintenance, ce qui a permis à l'équipe de CO2 Solutions d'installer les connexions nécessaires à l'usine de Fibrek pour acheminer les gaz de combustion à la future unité de capture du CO2. Ceci est un jalon important vers l'achèvement de l'unité, dont la mise en service est prévue au cours du quatrième trimestre de 2018 », mentionne-t-on dans un communiqué.
« Nous sommes très satisfaits de la bonne collaboration établie avec nos clients, Produits forestiers Résolu et Serres Toundra, ainsi qu'avec la firme d'ingénierie, BBA. Dès le début, notre objectif a été de livrer un projet à la fine pointe de la technologie qui dépasse les attentes tout en respectant l'horaire et le budget - et nous demeurons confiants sur cette voie », a indiqué Richard Surprenant, chef des technologies de CO2 Solutions.
Des commandes ont été passées pour obtenir des équipements à temps pour le début de la construction des composantes clés du procédé qui aura lieu au cours de l'hiver. Les travaux de fondation et de structure devraient commencer au printemps 2018. Il est prévu que les composantes seront assemblées sous leur configuration finale au cours de l'été 2018. La mise en service de l'usine de capture est prévue à la fin de 2018.
Les revenus annuels du projet sont estimés à environ 750 000 $, selon CO2 Solutions.