Avec un bilan de 35 médailles, dix de plus que l'objectif de départ, l'équipe du Saguenay-Lac-Saint-Jean est bien entendu comblée par la performance de ses athlètes.

Les Jeux en bref

Le restaurateur Roberto Martel estime avoir consacré près de 1000 heures en bénévolat depuis les 12 dernier mois pour mettre en place un service d'alimentation des Jeux du Québec d'Alma qui est en quelque sorte à son image : dynamique, chaleureux et efficace. Mais en bon homme d'affaires, il a aussi développé une expertise qu'il compte dorénavant exploiter en créant un service de consultants.
«Avec Sabin Simard (approvisionnements) et probablement Dominic Paré (consultant Coopsco), j'aimerais démarrer un service de consultants en services alimentaires. En mai, nous irons faire une offre de services à l'organisation de Thetford Mines pour s'occuper de leurs Jeux, car nous avons maintenant l'expertise», explique Roberto Martel, estimant que le travail bénévole effectué durant les présents Jeux représente une économie de quelque 25 000 $ pour l'organisation.
Enfin, s'il a pu mener à bien sa mission, l'homme d'affaires estime que c'est parce qu'il a pu «compter sur une équipe formidable» pour gérer son entreprise en son absence. «C'est comme si pendant 15 jours, je n'avais pas eu de restaurants . J'ai une structure de confiance et ça fait toute la différence», assure ce bon vivant doté d'une énergie remarquable.
Premier arrivé aux services de cafétérias des Jeux le matin et le dernier parti, il lui restait encore assez d'énergie pour aller au Bar des Jeux pour avoir du fun et danser!
Pour le grand manitou du volet alimentation de la finale des Jeux du Québec d'Alma, il était important de laisser des retombées positives dans le milieu.
Ainsi, Roberto Martel s'est assuré que les surplus alimentaires soient redistribués à des organismes communautaires oeuvrant auprès des gens dans le besoin. Johanne Saint-Pierre
Fierté du RLS
(Jonathan Hudon) - Avec un bilan de 35 médailles, dix de plus que l'objectif de départ, l'équipe du Saguenay-Lac-Saint-Jean est bien entendu comblée par la performance de ses athlètes. Bon joueur, le Regroupement loisirs et sport du Saguenay-Lac-Saint y va toujours de pronostics conservateurs avant le début des Jeux du Québec. La grande famille du RLS a soutenu que les objectifs ont pour la plupart été atteints.
« Les attentes ont été remplies où on connaît habituellement du succès, comme le judo et le patinage de vitesse, dans lesquelles nous avons récolté neuf médailles dans chacun des sports », a souligné la chef de mission Stéphanie Martin, qui est était à une première expérience du genre aux Jeux du Québec.
 En plus du judo et du patinage de vitesse, l'haltérophilie (sept) et la boxe (trois) ont été des sports où les médailles ont été nombreuses. Les athlètes en ski de fond et taekwondo, avec deux médailles chacune, ont également fait leur part. Trois autres sports ont ajouté une médaille.
« Les missionnaires des autres délégations sont unanimes pour dire que ce fut de très beaux Jeux du Québec, avec une belle organisation, a vanté Stéphanie Martin. On me disait que c'était une des plus belles éditions et la barre est haute pour Thetford Mines, qui reçoit la prochaine finale des Jeux du Québec, à l'été 2018. » Jonathan Hudon
Nage synchro
(Johanne Saint-Pierre) - La formation régionale en nage synchronisée, composée de Carole-Ann Lechasseur, Sarah-Maude Riverin, Juliette Théberge, Marianne Tremblay Mathilde Bergeron et Alexia Tremblay, a conclu au 10e rang, samedi matin, dans le cadre du championnat final par équipe des 15 ans et moins de la finale des Jeux du Québec. L'Outaouais a remporté l'or, les Laurentides l'argent et la Capitale-Nationale le bronze.