Le Déluge du Saguenay en 1996

Les faits saillants du Déluge

1 milliard$
En chiffres
1 milliard$
Coût estimé du sinistre
10 personnes décédées
À La Baie, Mathieu, 9 ans, et Andréa, 7 ans, deux des trois enfants du couple Sylvain Garceau et Julie Paquet, meurent ensevelis sous une coulée de boue durant leur sommeil de la résidence familiale de la rue Henry-McNicol. Sur la Côte-Nord, une dame a été emportée dans un torrent de boue et quatre automobilistes ont péri lors de l'effondrement de la route 138 entre Baie-Trinité et Pointe-aux-Anglais. À ce triste bilan s'ajoutent trois plaisanciers qui ont péri noyés lorsque leur voilier a coulé au large de Tadoussac
40
Km de routes emportées par la crue des eaux et plus des deux tiers des ponts de la région endommagés et/ou impraticables
16 000
Personnes ont été évacuées et hébergées dans les différents centres aménagés sur le territoire.
27,6 M$
Remis en dons par la Croix-Rouge 
487 M$
Montant total des dépenses
• Le coût total des dépenses découlant des pluies diluviennes de 1996 se chiffre à près de 487 M $.
• Pour les indemnisations, le montant total versé est de 136,4 M $ et se répartit comme suit :
Particuliers 
3881 dossiers 
4 647 641 $ ont été alloués pour l'hébergement et 64 967 070 $ pour les cas d'urgence et de rétablissement
Entreprises
410 dossiers
 16 136 578 $ pour urgence et rétablissement
Organismes
4 organismes ont reçu 2 349 568 $ pour le soutien aux sinistrés
Municipalités
81 municipalités
48 296 885 $ Urgence et rétablissement
Total : 4376 dossiers pour un total de 136 397 742 $
Combien de fonctionnaires ont été déployés ?
• Pour le Ministère de la Sécurité publique, environ 25 personnes ont été mobilisées et déployées aux opérations et une trentaine pour l'aide financière. • De plus, selon le rapport Cazalis, plus d'une quarantaine de personnes de l'Organisation de la sécurité civile du Québec, incluant plusieurs ministères, dont le MSP, ont été mobilisées. Sur le plan des opérations, les employés du MSP ont été présents sur les lieux pendant environ 2 semaines.
• Pour ce qui est des intervenants du MSP qui s'occupaient de la gestion des réclamations d'aide financière, le travail sur les lieux a duré environ 18 mois.
Quand le dossier du déluge a-t-il été complété ?
• Dès les premières semaines suivant le sinistre, le gouvernement du Québec a mis en place le Bureau de la reconstruction et de la relance économique (sous l'égide du ministère du Conseil exécutif). Ce bureau avait comme mandat de coordonner les actions des ministères et des organismes en soutien aux municipalités sinistrées pour les volets reconstruction et relance économique. Ce bureau a assuré le suivi pendant environ 18 mois.
• La gestion des réclamations d'aide financière au MSP a été complétée le 30 novembre 2010. Cela inclut le remboursement du gouvernement fédéral.
(Source: rapport Cazalis portant sur l'évaluation de l'intervention de l'Organisation de sécurité civile du Québec (OSCQ) lors des inondations du Saguenay en juillet 1996)
Répartition des sinistrées par municipalité au 30 juillet 1996
Saguenay 
Laterrière  2000
Chicoutimi  3718
Jonquière  4 880
Shipshaw  64
La Baie  3 500
Petit-Saguenay  100
Anse-Saint-Jean  650
Larouche  20
Saint-Fulgence  60
Ferland-et-Boilleau  650
Lac-Saint-Jean 
Hébertville  100
Lac-Bouchette  35
Métabetchouan  18
Saint-François-de-Sales 100
Saint-André  4
Desbiens  35
Total : 15 934 personnes
*À ce total s'ajoute les sinistrés de 500 résidences à Lac Kénogami ainsi que des saisonniers au camping vacances familles de Rivière-Éternité.