L'ouverture de la prison de Roberval connaît des ratés.

Les détenus arrivent en retard à Chicoutimi

L'ouverture de la prison de Roberval connaît des ratés. Le transport des prisonniers vers le Palais de justice de Chicoutimi ne s'est pas fait tôt en matinée, causant quelques heures de retard à la cour. Il s'agit de la première journée des transferts des prisonniers du Lac-Saint-Jean vers le Saguenay, à la suite de la fermeture de la prison de Chicoutimi.
« Je n'en reviens pas que ça arrive à la première journée. On dirait de l'improvisation. Et en plus, il ne neige pas. On peut s'attendre au pire cet hiver », soupire un avocat qui n'a pas pu rencontrer ses clients à l'heure prévue.
« C'est ça que ça donne une décision politique », ajoute un policier rencontré dans l'ascenseur du Palais de justice de Chicoutimi.