Julie Dufresne, présidente et fondatrice du site emploiretraite.ca.

Les 50 ans et plus convoités

Après une à deux années passées à profiter pleinement de la vie, ils sont nombreux, ces jeunes retraités, à vouloir retourner sur le marché du travail, que ce soit pour des raisons financières, sociales ou même purement émotives.
Ces individus de plus de 50 ans ont évidemment beaucoup à apporter aux entreprises du Québec, tant au niveau de leur savoir que de leurs compétences professionnelles, mais aussi pour ce qui est de leur grande disponibilité.
Julie Dufresne, présidente et fondatrice du site emploiretraite.ca, a voulu mettre ces retraités et préretraités en lien avec des employeurs qui recherchent des candidats comme eux. C'est ainsi qu'elle a lancé la plateforme de recrutement emploiretraite.ca.
«Je voyais sur le marché du travail de plus en plus d'entreprises ayant des besoins en remplacement de courte durée ou pour des emplois à horaires atypiques. Quand on sait combien peut couter un employé sans expérience en formation et en temps de recrutement, il est clair qu'engager une personne déjà expérimentée rend les entreprises beaucoup plus efficientes et productives», mentionne Julie Dufresne.
Les individus de  50 ans et plus sont aussi reconnus pour être des employés loyaux, efficaces et professionnels. Ils sont également plus souvent enclins à accepter des postes offrant des conditions particulières.
«On ne se cachera pas que les travailleurs de 50 ans et plus ont souvent moins de contraintes. Ils n'ont plus de jeunes enfants à la maison. Ils peuvent travailler de soir ou de fin de semaine. Certains sont aussi ouverts pour des postes sur la route et des emplois contractuels, affirme Mme Dufresne.
Un autre objectif du site est aussi de permettre à ces individus possédant une grande expertise de la transmettre à d'autres. «En regagnant le marché du travail, ils pourront à nouveau partager leurs connaissances et leur expérience.»
À la portée de tous
Afin de rendre la plateforme de recrutement accessible à tous, il était important que son graphisme soit épuré et que son utilisation soit des plus simples.
«L'inscription pour les candidats est gratuite et le site est conçu pour leur simplifier la vie. Comme plusieurs d'entre eux n'ont probablement pas de CV ou alors un qui n'a pas été mis à jour depuis longtemps, nous avons pensé faire un modèle standard. Ainsi, les candidats n'ont qu'à remplir les informations qui leur sont demandées et leur CV se créera automatiquement», explique l'entrepreneure.
Selon les secteurs d'activités et les territoires qu'ils auront préalablement choisis, ils recevront, dans leur boite courriel, des offres d'emploi qui pourraient les intéresser. Il leur suffira alors de cliquer sur la pastille «Envoyer mon CV».
Pour les employeurs
Emploiretraite.ca s'adresse aussi aux employeurs. Pour leur part, ceux-ci doivent construire leurs offres d'emploi en remplissant le formulaire en ligne. Il est à noter qu'ils n'ont pas accès au CV des candidats inscrits.
«Emploiretraite.ca est construit sur un système d'anonymat, mentionne Julie Dufresne. Ce sont les candidats qui ont le pouvoir de décider si ils veulent appliquer ou non sur un poste. En tout temps, leur CV demeure confidentiel, et lorsqu'ils postulent pour un emploi, leur nom de famille, leurs coordonnées personnelles ainsi que leur dernier employeur ne sont pas communiqués. Pour voir le CV dans son intégralité, l'employeur doit payer. Ça permet de démontrer son sérieux envers le candidat», précise-t-elle.
Lancé officiellement le 15 mars dernier, emploiretraite.ca compte déjà près de 5000 candidats ayant rempli leur C.V. sur le site et autour de 120 entreprises inscrites, pour un total d'environ 500 emplois disponibles partout au Québec.
De la grande entreprise telle que Couche-Tard, La Capitale et Quebecor, au petit commerce régional, une multitude de postes sont offerts.
Profil des candidats
La plateforme de recrutement vise trois différents profils de candidats :
• les travailleurs actifs de 50 ans et plus qui souhaitent dénicher une seconde carrière ;
• les préretraités, qui recherchent un emploi leur permettant de faire la transition entre le marché du travail et la retraite ;
• les retraités qui désirent retourner sur le marché du travail.