Roxanne Tremblay, élève de quatrième secondaire à l'école Charles-Gravel, a adoré son année comme rédactrice en chef du journal Le Gravillon. Elle souhaite même poursuivre ses études en ATM après son secondaire.

Le Gravillon revient en force

Le journal étudiant de l'école secondaire Charles-Gravel, le Gravillon, a connu une baisse de popularité au cours des dernières années.
Les choix d'options étant nombreux, les élèves de cinquième secondaire avaient délaissé l'option français journalisme. Le Gravillon a donc fait une pause, il est revenu en parascolaire, et voilà qu'il était de retour sous forme d'option pour l'année scolaire 2013-2014. Ayant toujours été alimenté par des jeunes de cinquième secondaire, on le proposait maintenant aux élèves de quatrième secondaire. 24 apprentis journalistes ont cheminé avec leur acolyte, monsieur Frank Lavoie. «Dès le début de l'année, monsieur Frank, le super enseignant de notre option, nous a dit que pour que les productions des journaux fonctionnent, il était d'une importance capitale qu'aucun petit groupe ne se forme. Il fallait absolument que tout le monde se parle. Le message a bien été reçu», écrit Roxanne Tremblay, la rédactrice en chef du Gravillon, dans la dernière édition du journal. La gang du journal a su garder un esprit d'équipe jusqu'à la dernière publication. «C'est certain qu'il y a eu quelques flammèches au sein du groupe, comme à quelques jours des dates de tombée des journaux où tout le monde était stressé, mais tout s'est réglé très rapidement», poursuit Roxanne qui a pris le temps de féliciter sa gang avant le congé d'été. Sans M. Frank, sans élèves passionnés par le monde des médias et sans motivation, ce journal étudiant aurait bien pu tomber aux oubliettes. Pour l'année scolaire 2014-2015, jusqu'à présent, une vingtaine de jeunes feront partie de cette option. M. Frank promet une autre année bien remplie, dont la fameuse visite du téléjournal de Radio-Canada, à Montréal, avec simulation d'un bulletin de nouvelles.