Le maire Gilbert Simard et la scénographe Mylène Leboeuf ont assisté à la coupe de la maison centenaire.

Le décor commence à prendre forme

L'idée loufoque avec laquelle le metteur en scène Jimmy Doucet jonglait depuis longtemps commence à prendre forme. La maison dans laquelle se tiendra une pièce de théâtre spécialement conçue pour le 175e anniversaire de Saint-Fulgence a été coupée en deux, hier matin, devant une dizaine de citoyens curieux.
Depuis environ quatre ans, le producteur Jimmy Doucet se cherchait une maison qu'il pourrait scinder en deux afin d'utiliser l'espace pour mettre sur pied une pièce de théâtre, un peu comme une maison de poupée. Il n'avait toutefois jamais réussi à dénicher la perle rare. Cette chance lui est venue au début du mois de septembre, alors que le maire de Saint-Fulgence l'a approché afin qu'il collabore aux festivités de la municipalité. « Quand j'ai appelé Jimmy, la démolition de la maison était prévue quelques jours plus tard. Il m'a pressé d'attendre avant de faire quoi que ce soit, le temps qu'il se déplace au Saguenay. Ça faisait longtemps qu'il cherchait un projet semblable. Comme il s'agit d'une maison centenaire, en plein centre-ville de Saint-Fulgence, pendant les festivités, vraiment, les astres étaient alignés! », s'est exclamé le maire Gilbert Simard, qui a assisté aux travaux.
La façade de la maison ancestrale située sur la rue du Saguenay a été retirée en une dizaine de minutes par les constructeurs de l'entreprise Les Rénovateurs. Jimmy Doucet n'était pas présent, mais sa scénographe, Mylène Leboeuf, était bien heureuse de voir le projet se concrétiser. Elle s'occupera des décors et du visuel de la pièce de théâtre. « Il a fallu régler quelques aspects, comme trouver comment installer le public par rapport aux angles de vue de la maison afin que tout le monde voie bien. Et puisqu'il s'agit d'une scène extérieure, il faut également se préparer aux intempéries et au vandalisme. On a trouvé des solutions à tous ces aspects », affirme la scénographe. Le projet a été conçu en collaboration avec des ingénieurs, qui se sont assurés que le tout était réalisable.
Du point de vue technique, retirer la façade de la maison centenaire n'a pas été bien compliqué, selon le constructeur Steeve Girard. Avant d'enlever le mur en bois, il a solidifié davantage la résidence de l'intérieur pour s'assurer qu'elle tienne bien. Des poutres permanentes seront installées pour que malgré son ouverture, la maison reste solide.
La pièce de théâtre La maison coupée en deux est l'une des activités principales des festivités de Saint-Fulgence. Le spectacle offrira une présentation de l'histoire de la municipalité.
Environ 80 spectateurs pourront assister à la pièce de théâtre chaque soir. Ceux-ci seront assis dans des gradins installés dans une remorque de camion. La première représentation aura lieu le 26 juin. Les spectacles se tiendront ensuite les jeudi et vendredi à 19 h 30 jusqu'au 15 août.