Pascal Pilote a été arrêté à son domicile, à 9 h 45, jeudi matin. Il a été conduit au poste de la SQ de Chicoutimi pour y être interrogé. L'individu de 40 ans a comparu en fin d'après-midi, au Palais de justice d'Alma.

Le conseiller Pascal Pilote arrêté pour harcèlement criminel

Les déboires judiciaires du conseiller municipal et homme d'affaires, Pascal Pilote, s'additionnent.
Cette fois-ci, le président de l'aéroport d'Alma fait face à de nouvelles accusations de harcèlement criminel à l'égard de son ex-conjointe.
Selon l'acte d'accusation, les faits reprochés se seraient produits, à Alma, entre le 1er janvier 2011 et le 2 mars dernier. Les gestes auraient eu pour effet « de lui faire raisonnablement craindre pour sa sécurité ou celle d'une de ses connaissances. »
L'Almatois a été arrêté à son domicile à 9 h 45, jeudi matin, par la Sûreté du Québec. Les policiers étaient munis d'un mandat d'arrestation. Pilote a été conduit au poste de Chicoutimi pour y être interrogé.
L'homme de 40 ans est aussi accusé de bris de condition, soit de s'abstenir de consommer de l'alcool ou d'autres substances intoxicantes.
Dans ses deux autres causes pendantes, Pascal Pilote doit subir un premier procès, jeudi prochain, au Palais de justice d'Alma à la suite d'une bagarre survenue l'été dernier.
Il doit répondre à des accusations d'avoir proféré des menaces de mort et de voies de fait avec lésions corporelles.
//Plus de détails demain, dans Le Quotidien