La délégation d'Alma redore l'image du ballon sur glace aux Jeux du Québec

Le ballon sur glace ne laisse pas sa place

(Marie-Pier Leboeuf, La Pige) - La délégation d'Alma redore l'image du ballon sur glace aux Jeux du Québec, dont le sport n'en est qu'au stade de démonstration. Si cette discipline est méconnue à certains égards, la région du Lac-Saint-Jean se taille pourtant une place de choix sur les podiums provinciaux et canadiens depuis les dernières années avec quelques-uns des meilleurs espoirs au pays.
«Je me souviens entre 1975 et 1990, tout le monde jouait dans le coin. C'était la mode», se remémore l'entraîneur-chef de l'équipe senior élite des As d'Alma, Éric Gilbert. Connu sous l'appellation du ballon-balai, le ballon sur glace a subi une baisse de popularité dans la région au cours des années. Les équipes moins nombreuses ont toutefois inscrit leurs résultats dans une feuille de route impeccable. 
Avec 16 médailles d'or aux championnats provinciaux entre 2009 et 2015 pour ses trois équipes, la région du Lac-Saint-Jean ne s'est pas laissée intimider par ses adversaires. Il en va ainsi sur le plan canadien pour l'équipe sénior qui a multiplié les finales et recueilli une médaille d'or au Manitoba en 2015. 
«Les autres régions sont tannées de nous voir en finale dans les tournois et les championnats, mais ce n'est pas de notre faute si on a de bons joueurs», fait valoir M. Gilbert. 
En avril, Alma sera l'hôte du championnat canadien de ballon sur glace. Pour l'équipe sénior qui foulera la glace aux Jeux vendredi, c'est une occasion de se préparer en vue de cet évènement. 
La relève en action
Tenu à bout de bras par quelques personnes, le ballon sur glace pourrait connaître une nouvelle effervescence grâce à la visibilité offerte par les Jeux du Québec. Ce sont 44 jeunes de l'école Maria de Saint-Coeur-de-Marie qui ont partagé leur passion aux visiteurs lundi soir.
Les élèves du primaire, tous entre 9 et 12 ans, ont détourné les barrières du parascolaire. «On a été victimes de notre succès depuis deux ou trois ans. C'est parti de ma passion que j'avais à force de montrer des photos et des vidéos de ballon sur glace à mes élèves», remarque la mère d'un athlète sénior et enseignante, Caroline Gilbert, qui souhaite obtenir de nouveaux adeptes. 
L'école Maria a été sélectionnée par la Fédération du ballon sur glace pour promouvoir le sport dans le cadre du programme Attache tes souliers, ce qui lui a permis d'obtenir une commandite en équipement de ballons et de ballais. 
«On espère faire revivre le sport à plus long terme. Il y en a déjà plusieurs qui se démarquent et qui sont des espoirs pour le futur», confie Mme Gilbert.
Au Lac-Saint-Jean, c'est près de 160 personnes qui pratiquent le ballon sur glace.