Éric Beaulieu, de La Baie, demeure en prison encore un certain temps. Il doit subir son enquête de remise en liberté ce matin.

L'affaire Beaulieu remise

L'enquête de remise en liberté d'Éric Beaulieu a été reportée au 7 juillet. Mais à cette date, le barricadé de l'avenue du Port à La Baie pourrait bien vouloir régler ses dossiers des districts judiciaires de Montréal et de Chicoutimi.
L'avocat de Beaulieu, Me Charles Cantin, a avisé le tribunal qu'il était en discussion avec son client et son avocate de Montréal pour faire avancer les dossiers.
« Il n'est pas impossible que l'on fasse transférer les dossiers de Montréal et que l'on puisse tout régler », mentionne Me Cantin.
Samedi matin, Beaulieu s'est enfermé dans son appartement de l'avenue du Port à La Baie lorsque les policiers de Saguenay ont voulu procéder à son arrestation à la suite d'un mandat d'arrestation en provenance de Montréal.
L'homme de 30 ans s'était finalement rendu aux agents après avoir essayé de se sauver de l'appartement.
Il fait face à des accusations de tentative d'évasion d'une garde légale, de bris d'engagement et d'entrave au travail des policiers pour les événements de Saguenay et de voies de fait grave, de voies de fait armées, de menaces et d'introduction par effraction à Montréal.