Le gardien des Saguenéens Hugo Chiasson a bien fait en repoussant 22 tirs.

La même recette pour les Sags

Des joueurs qui avaient bien fait jeudi ont continué leur belle besogne, vendredi, dans le camp des Saguenéens. Les recrues des Chicoutimiens ont battu le Drakkar de Baie-Comeau 3-1, dans ce deuxième match du Challenge des recrues qui regroupe aussi l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec.
Félix-Antoine Marcotty s'était attiré des bons mots de Yanick Jean jeudi. Le nom du choix de deuxième tour en 2016 s'est de nouveau retrouvé dans les discussions d'après-match, tout comme celui de Tristan Pelletier.
«C'est positif, a reconnu l'entraîneur et directeur général des Saguenéens. Souvent, les jeunes jouent un bon match et le match suivant, on a tendance à voir un relâchement. Je n'ai pas vu ça. Les Pelletier et Marcotty ont encore été efficaces. Je suis également impressionné par quelques choix tardifs au repêchage qui ont bien fait. On a beaucoup de défenseurs de 16 ans et je pense qu'ils se comportent bien sur la glace.»
Jean va officialiser sa liste de recrues invitées au camp principal samedi soir ou dimanche matin. Les plus jeunes vont alors rejoindre la vingtaine de vétérans. Sauf que d'ici là, les têtes de hockey de l'organisation vont poursuivre leur évaluation lors du dernier match du Challenge des recrues.
«Il y a des joueurs qui nous compliquent la vie, qui font ce qu'ils ont à faire pour attirer notre attention, a noté Yanick Jean. On veut des gars qui vont nous sauter aux yeux, et il y en a qui nous ont sauté aux yeux.»
Choix de huitième ronde en juin, le gardien Hugo Chiasson a été solide en repoussant 22 tirs. Jaelen Manzi, un joueur invité, ainsi que Tristan Pelletier et Nathan Larose ont été les buteurs pour Chicoutimi. La réplique est venue du bâton de Félix Potvin.
Dans le camp du Drakkar, Martin Bernard avait laissé de côté ses deux choix de première ronde Christopher Merisier-Ortiz et Nathan Légaré. Ces absences se sont surtout fait sentir à partir du milieu de la partie.
«Le tempo a baissé un peu de notre côté et ça a fait une différence, a résumé l'entraîneur-chef du Drakkar. Malgré cela, on a été l'équipe la plus agressive pendant une période et demie. Après ça, on a cassé et on semblait manquer d'énergie en troisième période. On continue l'évaluation et tranquillement, on commence à avoir une idée des joueurs qui vont bien avec notre identité d'équipe.»
Martin Bernard va annoncer samedi après-midi la liste de recrues invitées au camp principal du Drakkar.
Pointes de plume
• Dans le premier match de la journée, l'Océanic de Rimouski a aisément battu les Remparts de Québec 5-0. Ces derniers ont offert neuf avantages numériques aux Rimouskois, qui ont fait mouche trois fois en pareilles circonstances. « Je ne commencerai pas à critiquer le travail de qui que ce soit, on était supposé de voir certains gestes être tolérés, mais je pense que c'étaient des infractions qui méritaient d'être appelées », a analysé l'entraîneur des Remparts Philippe Boucher, avouant que le travail d'évaluation était plus ardu lorsque le jeu à cinq contre cinq était une denrée rare. Dans le camp de l'Océanic, Alexis Lafrenière a continué de s'amuser en marquant un but, en plus de préparer de superbe façon le filet d'Alexandre Divers-Lessard. Lafrenière a effectué cinq tirs au but et deux ont été jugés dangereux...
• Les Remparts ont invité un Américain à leur camp principal. Eric Brown, natif de Saint-Louis, aura la chance de se faire valoir. À 17 ans, il mesure 5'7'' et pèse 141 livres. Il a joué la dernière saison avec les Selects U16 de Saint-Louis, une équipe de la North American Prospects Hockey League...
• L'édition du Challenge des recrues se termine samedi au Centre Georges-Vézina. L'action débute à 11 h avec un match entre l'Océanic et le Drakkar, suivi du duel entre les Sags et les Remparts à 14 h...
• Les Saguenéens sont la seule équipe invaincue à ce tournoi à quatre équipes. L'Océanic et le Drakkar ont une fiche d'une victoire et une défaite, tandis que les Remparts ont perdu leurs deux matchs...
• Claude Bouchard agit comme entraîneur-chef derrière le banc des Saguenéens et l'ami Claude ne fait pas les choses à moitié. Très actif, on peut également l'entendre très bien donner des consignes à ses jeunes joueurs. Bouchard a même demandé un temps d'arrêt en toute fin de deuxième à la suite d'un dégagement refusé. C'est ce qu'on appelle ne rien laisser au hasard...
• Un court combat a éclaté entre Hugo Savinsky du Drakkar et Félix Rioux des Sags en milieu de deuxième période. Les deux joueurs ont rapidement été séparés lorsque le défenseur du Drakkar s'est retrouvé avec son chandail par-dessus la tête. Originaire du Saguenay, Savinsky se débrouille plutôt bien à ce tournoi des recrues...