Le restaurateur Guillaume Bergeron cédera bientôt le restaurant La Cuisine, situé sur la rue Racine, aux nouveaux propriétaires David Janelle et Pierre-Luc Gaudreault.

La Cuisine change de mains

Après 37 ans dans le domaine de l'alimentation, l'heure de la retraite a sonné pour le restaurateur Guillaume Bergeron qui, le 10 juillet prochain, cédera le restaurant La Cuisine, situé sur la rue Racine, aux nouveaux propriétaires David Janelle et Pierre-Luc Gaudreault.
L'homme d'affaires de 57 ans prépare ce dossier de transfert vers la relève depuis un an environ et a conclu une entente pour conserver l'établissement offrant une table de qualité et qui embauche 25 employés.
En entrevue, M. Bergeron rappelle qu'elle est loin l'époque où, en janvier 1994, il a soumissionné pour le rachat de la faillite du restaurant Le Troquet qui a opéré de 1982 à 1993. « J'arrivais du restaurant L'oubliette qui a brûlé le 15 novembre 1993. J'y faisais l'administration et le service avec André Michaud. En fait, on faisait tout. En mai 1994, on a ouvert La Cuisine avec Denis Fortin (aujourd'hui décédé) comme chef et André Michaud ». À l'époque, l'établissement comptait une brûlerie, un restaurant et une épicerie fine. 
En 1996, M. Bergeron prend les commandes seul et élimine la vente de café et l'épicerie fine. « Au départ, mon idée était d'offrir une cuisine bistro de haute qualité s'approchant de la gastronomie. On le fait encore aujourd'hui. La formule est gagnante avec de vrais cuisiniers et de vrais produits qu'on achète de producteurs locaux le plus possible. La Cuisine est anti-restauration industrielle ». 
M. Bergeron a tenu à remercier la clientèle qui lui a fait confiance ainsi que ses collaborateurs qui ont assuré le succès de La Cuisine ces dernières décennies.
Relève
En ce qui a trait aux nouveaux propriétaires, Pierre-Luc Gaudreault et David Janelle ne sont pas des inconnus dans le monde de la restauration. M. Gaudreault, 31 ans, a oeuvré à différents postes de gestionnaires au sein de différents établissements, entre autres au Château Frontenac, au poste de directeur adjoint à la restauration, au Bonne entente, au Théâtre Palace ainsi qu'à l'Entre-Côte Riverin. « Pour moi, c'est un grand rêve qui se réalise. J'ai toujours eu comme objectif d'acquérir le plus d'expérience possible pour qu'il se réalise. »
Quant à David Janelle, l'actuel chef de La Cuisine depuis trois ans, après y avoir manié les chaudrons pendant sept ans comme sous-chef, il a travaillé au St-Amour à Québec ainsi qu'au Restaurant Toast de Québec avant de revenir à son La Baie natal pour travailler à l'Opia. Il s'est fait connaître du grand public lors de sa participation Au combat des villes diffusé sur les ondes de Radio-Canada en 2016 où il est arrivé 3e avec son partenaire. 
Il avoue que cette participation lui a valu une notoriété certaine auprès du grand public dans la région ainsi qu'à travers la province puisque des citoyens de l'extérieur venaient à La Cuisine spécifiquement pour goûter ses plats.
« Nous allons continuer de faire une belle cuisine de qualité en faisant quelques ajustements. Guillaume a monté un super établissement. On serait idiots de modifier la formule », conclut M. Gaudreault.