Jérôme Couture lançait son premier album, hier, au Théâtre Palace Arvida.

Jérôme Couture avec son monde

Le Jonquiérois Jérôme Couture tenait absolument à lancer son premier album dans sa ville, là où tout a commencé, là où il s'est produit des centaines de fois dans différents groupes régionaux et au sein de grands spectacles comme QuébecIssime et Ecce Mundo.
Il a donc choisi le Théâtre Palace Arvida pour lancer son disque éponyme avec son monde, ceux qui ont cru en lui depuis ses débuts. Si l'auteur-compositeur-interprète s'est fait connaître comme finaliste de la première édition de La Voix présenté à TVA, il roule sa bosse depuis 10 ans dans le domaine de la musique et compte dans son porte-folio des participations aux spectacles Les Misérables et Elvis Story en plus de se produire au Casino de Montréal.
«J'ai réécrit la plupart des chansons que je signe sur l'album. On change avec le temps et je voulais leur donner une facture plus actuelle et un rythme qui s'harmonise avec l'album ", a expliqué Jérôme Couture qui était de passage dans les bureaux du Quotidien quelques heures avant son lancement en préparation d'une prestation en direct pour les invités.
«Je suis vraiment content du résultat. Je me suis entouré d'amis pour produire cet album qui sonne comme je le voulais. On s'est appliqué à choisir des pièces qui vivraient bien en spectacle " met en relief l'artiste de 29 ans.
De bonne humeur et en grande forme, Jérôme Couture a hâte de monter sur scène pour défendre ses créations. Il a déjà une douzaine de dates d'arrêtées pour des festivals pendant l'été alors que la tournée en salle devrait s'amorcer cet automne.
«Ma chanson préférée est La fête. Je l'ai travaillé avec Marc Dupré (son coach avec qui il a réalisé l'album) et c'est une pièce qui parle de la mort avec espoir, c'est une chanson qui me touche ", confie l'artiste qui avoue cependant que sa chanson Comme on attend le printemps tourne beaucoup ces temps-ci parce que l'hiver n'en finit plus de finir. Cette pièce propulsée par l'émission La Voix a récemment reçu le prix de la chanson ayant obtenu le plus de ventes numériques au Québec aux Rencontres de l'ADISQ.
Jérôme Couture s'est entouré de plusieurs collaborateurs tels que Nelson Minville, Amélie Larocque, Tino Izzo, Matt Laurent et Gauthier Marinoff à l'écriture et à la composition. Il a aussi travaillé avec des musiciens hors pair, dont Antoine Gratton, afin de mettre une touche à la fois rétro et rockabilly. On retrouve sur cet album la pièce Goodbye Girl, présentement au troisième rang du palmarès québécois, coécrite par Jérôme Couture et Nelson Minville.
Rblackburn@lequotidien.com