Jean-Luc Doumont publie lui-même son livre électronique Si tu m'aimes vraiment, reviens-moi.

Jean-Luc Doumont récidive

Un peu plus de six mois après la parution de son roman Et si je revenais te chercher, voilà que l'auteur Jean-Luc Doumont nous propose une nouvelle oeuvre intitulée Si tu m'aimes vraiment, reviens-moi.
Aux dires de Jean-Luc Doumont, le succès de son roman Et si je revenais te chercher a agréablement surpris son auteur. Ce sont plus de 2000 exemplaires en format numérique qui ont trouvé preneurs. Ainsi, l'auteur d'origine belge qui habite à Alma depuis de nombreuses années, a donc séduit des lecteurs de la région et de la province, mais aussi aux États-Unis et en Europe.
Le nouveau roman de Doumont, Si tu m'aimes vraiment, reviens-moi, risque fort bien de séduire à nouveau le lectorat. Questionné quant à la prémisse de cette oeuvre, l'auteur explique que le roman a vu le jour suite à une discussion de gars. «C'était en 2012 et nous étions entre garçons et nous parlions à propos des femmes», d'expliquer Doumont. On se disait que bien souvent, les femmes nous classent en trois catégories. On est soit des amis, soit des amants ou sinon le mari. Et le mari ne peut jamais être un ami ou un amant tandis que l'amant ne peut jamais être un ami. J'ai donc eu le flash de tourner tout ce concept-là à l'envers. Donc au lieu d'écrire une histoire à propos d'un homme qui se réveille trop tard, je me suis dit que ce serait intéressant que ce soit la femme qui se réveille trop tard.»
Sans trop en révéler afin de ne pas gâcher le plaisir des lecteurs et des lectrices, le nouveau roman de Doumont met en scène le personnage Christian Vaillancourt, un homme insatisfait de la direction que prend sa vie. Entretenant une solide histoire d'amitié avec une femme du nom de Nancy Hamilton, Vaillancourt décidera de tout laisser derrière lui afin d'aller la rejoindre à New York et ainsi repartir à zéro. La chance lui sourira, or, son amie Lynda Hamilton lui réservera une certaine surprise...
Qualifiant sa nouvelle oeuvre de roman d'été, Doumont a pris le soin d'offrir un livre permettant au lectorat de s'évader. «Ce que je veux en écrivant, c'est de proposer une oeuvre qui prendra deux à trois heures à lire et surtout, que les gens passent un bon moment. Je veux leur évite des prises de tête ou de devoir aller chercher dans le dictionnaire.»
Dans le même ordre d'idées, ce souci de diffuser une oeuvre sans prises de tête a fait en sorte que Doumont a préféré publier Si tu m'aimes vraiment, reviens-moi, en deux tomes. Au moment d'accorder une entrevue au Progrès-Dimanche, Doumont en était déjà à la rédaction du quatrième chapitre du deuxième tome à venir.
Selon Doumont, la conclusion de Si tu m'aimes vraiment, reviens-moi devrait du même coup terminer un cycle d'oeuvres sentimentales. «Les autres histoires que j'ai en tête sont davantage de l'ordre du thriller. Je souhaite faire quelque chose d'un peu plus méchant», de raconter l'auteur, un sourire dans la voix.
Si tu m'aimes vraiment, reviens-moi est distribué par l'entremise du site Beeben e-books en format numérique. À vos tablettes!
Jmartel@lequotidien.com