Le nouveau-né de Marie-Pier Normand-Lejeune avait été retrouvé dans un sac jeté dans la poubelle de l'appartement qu'elle occupait au coeur de la municipalité de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

Infanticide : Marie-Pier Normand-Lejeune citée à procès

Marie-Pier Normand-Lejeune, cette mère qui aurait fait jeter son nouveau-né dans une poubelle, est citée à procès. Le juge Michel Boudreault a rendu sa décision, vers 11 h 30, jeudi, après avoir entendu trois témoins de la défense plus tôt dans la matinée.
Normand-Lejeune n'a pas bronché lorsque le magistrat a rendu sa décision. Elle est demeurée de glace avant de reprendre le chemin de la détention. Quelques curieux étaient dans la salle d'audience.
La jeune femme fait face à des accusations de meurtre au second degré, d'avoir tenté de faire disparaître un cadavre dans l'intention de le cacher et d'avoir commis un outrage à un cadavre
Son enquête préliminaire se déroulait depuis lundi, au palais de justice d'Alma. Les procédures étaient frappées par une ordonnance de non-publication, de sorte que les informations révélées ne peuvent être dévoilées publiquement.
Les événements remontent au 20 février 2015. Après avoir donné naissance à son bébé, dans la salle de bain de son logement de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, celle-ci l'aurait mis dans un sac de plastique. Le nouveau-né a été retrouvé par les policiers dans une poubelle extérieure.
L'accusée sera de retour à la cour le 14 décembre prochain. Ses avocats étudient la possibilité de demander la tenue d'une enquête sur remise en liberté. À moins d'un changement de stratégie, elle subira un procès devant juge et jury.