Il faut chérir les relations père-fille

On apprenait récemment que le journaliste et dramaturge Réjean Tremblay et sa fille Roxane sont en brouille pour des histoires de droits financiers au sujet la populaire série Les jeunes loups à TVA.
«Je ne peux pas entrer dans les détails, c'est une situation très triste qui me peine, mais je mentirais de dire qu'il n'y a pas de conflit en ce qui concerne ma contribution à la télésérie. Je veux juste obtenir ce qui m'est dû", a-t-elle accepté de confier à un collègue du Soleil récemment. Elle réclame son dû par une mise en demeure, considérant que sa contribution n'a pas été reconnue à sa juste valeur.
Je trouve ça triste pour le père et la fille. D'un regard extérieur on se dit ben voyons donc, Réjean Tremblay est plein comme un boudin, il aurait dû laisser le devant du pavé à sa fille dans l'histoire des Jeunes loups et tout mettre ça au nom de Roxanne sur les contrats en se gardant un droit de regard.
Comme on ne connaît pas tous les détails de cette relation, on ne peut pas juger du comment et du pourquoi qu'un père et une fille n'arrivent pas à s'entendre. La réalité des familles éclatées dépasse parfois la fiction des téléséries.
Les relations père-fille sont une véritable bénédiction quand elles se déroulent dans la complicité et dans l'amour. Sébastien Pilote, dans son dernier film Le démantèlement, exploite cette complexe relation père-fille alors que Gaby (Gabriel Arcand) liquide sa ferme pour venir en aide financièrement à sa fille. Le gars finit dans un quatre et demi, mais se sent heureux parce que ses filles continuent à vivre et à faire ce qu'elles aiment. Il a poussé l'altruisme très loin pour supporter ses filles. Ça le rend heureux, on se sent protecteur, même si on sait qu'on se fait abuser émotionnellement.
Le père qui n'a pas de contact avec sa fille souffre intérieurement, mais laisse glisser en espérant une visite-surprise. Je pensais à Réjean Tremblay en regardant Le démantèlement, car il s'agit des deux extrêmes, l'un qui vend tous ses biens pour aider sa fille et l'autre qui reçoit une mise en demeure des tribunaux pour une question d'argent.
Chacun gère ses émotions à sa façon, mais je serais triste comme les pierres si j'avais un conflit avec ma fille, il y a trop de bonheur dans ce genre de relation pour laisser quoi que ce soit jeter ne serait-ce que l'ombrage d'une ombre sur cette complicité.
Je pourrais aussi vous parler des relations père-fils et de la relation mère-fils, je les connais aussi bien. On aimerait être comme Liam Neeson cet ex-agent de la CIA dans le film L'enlèvement pour aller sauver sa fille de 17 ans kidnappée lors d'un voyage à Paris, on aimerait être protecteur à ce point, on ne veut pas se chicaner avec sa fille.
Mais il arrive trop souvent que la relation se tende jusqu'à un point de rupture en raison des déceptions et des frustrations de l'un ou de l'autre. Certains mettront parfois des années pour retrouver un accord ou une confiance mutuels.
Bon, la vie étant ce qu'elle est, les relations humaines ne sont pas toujours faciles, mais quand même, les pères et les filles, ne vous laissez pas distraire, essayez de gardez ça tricoté serré.
Traversée du lac en hiver
Un groupe de 25 cyclistes a tenté la traversée du lac Saint-Jean à vélo au début du mois. C'est une excellente idée, même si des conditions climatiques difficiles ont rendu l'épreuve périlleuse.
Cette idée mérite d'être développée et pourquoi pas allonger la traversée à 42 km et organiser un marathon hivernal pour trois disciplines, le vélo, la course à pied et le ski de fond. Avec une machinerie adaptée, comme celle utilisée sur les sentiers de motoneige ou sur les pentes de ski, il y a moyen de gratter une route de 42 kilomètres en partant une heure avant les concurrents.
Un coup fâché, avec une ou deux Zamboni on pourrait même organiser le premier marathon de 42 km extérieurs en patin. Imaginez l'événement qui se terminerait au Village sur glace de Roberval avec un dernier tour devant des spectateurs? Je suis certains que ça pourrait connaître un succès fou. Le marathon hivernal du lac pourrait devenir aussi populaire que le marathon de Montréal. Il suffit d'offrir quelques bourses intéressantes aux vainqueurs et nous voilà avec un événement sportif hivernal unique en son genre.
Je suis certain que Pierre Lavoie serait prêt à vous donner un coup de main pour organiser ça.