Le règlement d'emprunt de 7 millions de dollars a été autorisé mercredi soir, donnant ainsi le feu vert au programme ÉcoPerformance à l'hôpital de Chicoutimi. Sur la photo, on reconnaît la présidente et directrice générale du CIUSSS, Martine Couture.

Hôpital de Chicoutimi: règlement d'emprunt de 7 M$

L'hôpital de Chicoutimi se dotera de nouveaux équipements de chauffage et d'électricité, visant à diminuer sa consommation d'énergie. Un règlement d'emprunt de sept millions de dollars a été autorisé, mercredi soir, lors de la séance du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS). Le programme ÉcoPerformance devrait générer des économies de 800 000$ annuellement en frais d'électricité et de chauffage, en plus de diminuer l'émission de gaz à effet de serre de l'établissement.
C'est le conseil d'administration du défunt CSSS de Chicoutimi qui avait autorisé ce projet, en 2014. En tout, les investissements seront de l'ordre de 10 millions $ et une subvention de 1,3 million $ avait déjà été octroyée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. 
Selon le directeur des ressources financières du CIUSSS, Michel Martel, les factures de chauffage et d'électricité de l'hôpital de Chicoutimi frisent les quatre millions $ par année. «Le projet a débuté il y a déjà quelques années, mais ce soir, c'est le feu vert pour le règlement d'emprunt de 7 millions. Il s'agit d'un projet autofinancé, puisque les économies en frais d'énergie permettront à l'établissement de rentrer dans son argent», a expliqué M. Martel. 
Plusieurs améliorations sont à prévoir, notamment au niveau de la ventilation de la buanderie, des hottes de cuisine, des chaudières électriques et de l'enveloppe du bâtiment. La récupération de la chaleur des buanderies fait également partie du projet. «Nous espérons maintenant que le programme sera effectif dès la prochaine saison de chauffage, soit l'automne prochain», a affirmé Michel Martel.
Le programme ÉcoPerformance permettra également à l'établissement de réduire son émission de gaz à effet de serre d'environ 3600 tonnes de CO2 par année, selon les documents du CIUSSS.
Par ailleurs, la présidente du Syndicat des professionnels en soins de l'hôpital de Chicoutimi, Martine Côté, a une fois de plus questionné la présidente et directrice générale du CIUSSS, Martine Couture, concernant les 65 millions $ promis par le ministre Barrette pour les soins aux personnes âgées. 
À l'automne dernier, le ministre de la Santé avait informé les CIUSSS du Québec qu'une somme de 65 millions leur serait distribuée entre eux, afin d'engager du personnel dans les CHSLD.
«Je vous ai questionné le 30 novembre, le 18 janvier et aujourd'hui. Quel est le montant que le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean aura et à quel moment le personnel sera-t-il engagé?», a questionné la présidente syndicale, précisant qu'il y a un manque criant de personnel, notamment au Beaumanoir de Chicoutimi.
Martine Couture a affirmé que les annonces devraient être faites incessamment par le ministre de la Santé lui-même.