Sébastien « Pellicule » Tremblay, le gardien de nuit du Lac Pouce à Laterrière, est reconnu coupable d'attouchements sexuels sur cinq jeunes garçons âgés de 8 à 12 ans.

Gardien du Lac Pouce : « Pellicule » coupable d'attouchements

Sébastien « Pellicule » Tremblay, le gardien de nuit du Lac Pouce à Laterrière, est reconnu coupable d'attouchements sexuels sur cinq jeunes garçons âgés de 8 à 12 ans. Il s'expose à une peine minimale de 12 mois, mais il est déjà précisé que le ministère public demandera une sentence plus importante.
Le juge Paul Guimond, de la Cour du Québec, a rendu son jugement mercredi matin au Palais de justice de Chicoutimi.
Dans la décision, le tribunal dit avoir cru la version des enfants, malgré le fait que les victimes ne se souvenaient pas exactement de certains détails.
Quant aux verdicts d'acquittement relativement à trois des présumées victimes, le juge a dit croire leur témoignage, mais que les flous enregistrés devant la Cour ont fait en sorte qu'il ne pouvait déclarer l'accusé coupable.
« Les témoignages des enfants sont fiables et crédibles. Je ne peux croire qu'ils ont monté une mise en scène, car les enfants n'étaient pas tous dans la même chambre et n'y étaient pas tous en même temps », a mentionné le magistrat.
« Le fait de toucher le pénis des enfants n'est pas un élément périphérique, mais très important. L'accusé n'a pas réussi à soulever un doute raisonnable dans mon esprit. Il n'a pas tenu compte des règles imposées au Lac Pouce », a repris le juge Guimond.
Il considère que l'accusé a posé des gestes inappropriés en flattant la bedaine des enfants pour les réveiller, qu'il aurait pu choisir une autre solution.
Les représentations sur sentence auront lieu le 27 janvier. En attendant, Sébastien Tremblay, âgé de 25 ans, peut terminer sa session d'études à Montréal.
// Plus de détails demain, dans Le Quotidien.