Du fromage qui coûte cher

Pour avoir volé un morceau de fromage, du sirop et un parfum au Maxi de Roberval, un homme de 47 ans se voit imposer une amende de 100$. Il doit aussi faire un don de 50$ à la Saint-Vincent-de-Paul.
Le Robervalois a dû convaincre le juge de la Cour du Québec, Michel Boudreault, de ses bonnes intentions pour éviter la prison, hier matin, lorsqu'il a reconnu avoir commis un vol à l'étalage d'une valeur de 27,21$.
L'événement s'est produit le 14 janvier dernier. Alors qu'il faisait son épicerie, l'individu au lourd passé judiciaire a tenté de dérober quelques items.
D'entrée de jeu, en feuilletant les 13 pages d'antécédents de l'accusé, le juge Boudreault a fait savoir au Robervalois qu'il envisageait la possibilité de lui imposer une peine d'emprisonnement.
L'homme, qui n'avait pas retenu les services d'un avocat pour se faire représenter, a dû user de persuasion pour convaincre le tribunal de lui donner une dernière chance.
Alors qu'il s'adressait au juge Boudreault, il a exprimé des regrets et a affirmé qu'il avait tout fait pour s'en sortir. Il a mentionné qu'il n'était pas fier de lui et que son plus récent déboire constituait une erreur de parcours.