PFR de Saint-Félicien

Déversement illégal: PFR devrait plaider coupable

Produits forestiers Résolu devrait plaider coupable, en février prochain, d'avoir déversé illégalement de l'eau contaminée dans les rivières Mistassini et Ashuapmushuan à partir de son usine de pâte de Saint-Félicien.
C'est ce qui a été avancé, jeudi, par les procureurs saisis du dossier. Une entente serait imminente, a annoncé le représentant du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Carol Girard. La cause est donc reportée au 9 février.
Les déversements de substances nocives ont eu lieu entre le 19 janvier 2012 et le 30 octobre 2013. Pendant cette période de déversement, l'usine appartenait à la compagnie Fibrek avant d'être achetée par Résolu en juin 2012. Résolu aurait contrevenu à l'article 40 (2) a) de la Loi sur les pêches. La compagnie aurait déversé des contaminants dans des rivières où l'on trouve des poissons et aurait omis de faire un rapport de l'événement, selon les accusations déposées par Environnement Canada.
Rappelons qu'une perquisition avait été faite par la GRC et Environnement Canada le 19 janvier 2015 à l'usine félicinoise en lien avec cette affaire.
Même s'il s'agit d'une cause pénale, la sentence consistera en une amende si Résolu plaide coupable. Le 18 mars dernier, au Palais de justice de Roberval, Résolu avait reconnu sa culpabilité d'avoir enfreint la Loi sur la qualité de l'environnement en déversant illégalement du dioxyde de chlore dans la nature à son usine de pâte de Saint-Félicien. La compagnie a dû payer 30 000$.