Deuxième opération policière à Saint-Jean-Vianney

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay ont mené une opération de sensibilisation, dimanche, aux entrées du «trou de boue» de Saint-Jean-Vianney, lieu prisé des amateurs de motocross et de véhicules tout-terrains.
Les agents ont tenu deux barrages routiers, l'un à Shipshaw près de la route Saint-Léonard et l'autre aux environs de Canton-Tremblay, pour contrôler tous les véhicules et s'assurer qu'il n'y ait pas d'infraction au Code criminel.
«Tout s'est bien déroulé, même s'il y a eu beaucoup de va-et-vient, affirme le lieutenant responsable Mathieu Perron. C'était plus calme que la semaine dernière.» Il s'agit de la deuxième opération de ce genre, qui devrait se répéter tous les dimanches du mois de mai étant donné la popularité de l'endroit au printemps.
Lors des journées achalandées, entre 300 et 400 personnes peuvent se regrouper sur les lieux du glissement de terrain survenu en 1971.
Par ailleurs, Mathieu Perron souligne que les policiers de Saguenay ont été très occupés en cette journée de long congé, mais qu'il n'y a eu aucun accident majeur. La Sûreté du Québec régionale déclare que le bilan routier se serait alourdi dans la province, sauf au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Une moto a fait une sortie de route à Normandin, mais la conductrice a subi des blessures mineures seulement et a été conduite à l'hôpital.