Deux médecins accusés

Revenu Québec a déposé hier matin 130 chefs d'accusation contre la société Clinique médicale d'esthétique du Saguenay-Lac-St-Jean inc. et ses deux administrateurs, les docteurs Sylvain Simard et Christian Lalancette, relativement à de présumés cas de fraudes fiscales.
Selon Geneviève Laurier, porte-parole du ministère du Revenu du Québec, la Clinique médicale d'esthétique du Saguenay-Lac-St-Jean inc. et ses administrateurs auraient omis, consenti ou acquiescé à l'omission d'inscrire 481 factures taxables dans les registres de l'entreprise. De plus, ils auraient fait des déclarations fausses ou trompeuses en omettant d'inclure ces factures dans le calcul de la taxe nette à remettre pour des périodes de déclarations comprises entre le 1er janvier 2008 et le 28 février 2011.
La Clinique médicale, de même que les docteurs Lalancette et Simard font face  à 52 chefs d'accusation chacun, dont plusieurs sont déposés conjointement, ce qui explique que le nombre total de chefs d'accusation est de 130.
En raison des poursuites judiciaires déposées au Palais de justice de Chicoutimi, Mme Laurier n'était pas en mesure de dévoiler le montant total des sommes présumément éludées au fisc ni de dévoiler comment le ministère s'est intéressé aux activités de l'entreprise. «Ça fait partie des opérations visant à contrer l'évasion fiscale dans tous les secteurs d'activités. Tous les détails de l'enquête seront présentés devant le tribunal le moment venu», mentionne Mme Laurier.
Rappelons qu'en septembre 2012, une quarantaine d'enquêteurs du fisc québécois avaient fait irruption dans des immeubles situés à Alma et Chicoutimi et mis la main sur différents documents en lien avec la pratique médicale de Sylvain Simard.
Plus de détails dans Le Quotidien de jeudi