Dyans Grenier et Patricia Chaperon ont fondé une entreprise spécialisée dans la location, la livraison et le nettoyage de couches lavables.

Des couches lavables louées, livrées et nettoyées

Pour de nombreux parents, la perspective d'utiliser des couches lavables est un véritable cauchemar. Les deux motifs les plus souvent évoqués sont l'investissement initial et le nettoyage. Une nouvelle entreprise spécialisée dans la location, la livraison et le lavage a décidé d'y voir. Il s'agit d'une première en région.
Saguenay a décidé de modifier son programme de subventions pour les couches lavables afin que soient admissibles les parents qui font le choix de les louer.
Les fondatrices de Service Enviro Couche, Patricia Chaperon et Dyans Grenier, ont commencé à explorer ce filon il y a bientôt quatre ans. Elles étaient déjà associées dans l'entreprise d'entretien ménager Qualité Maintenance, dont les principaux clients sont des centres de la petite enfance.
Patricia Chaperon est tombée tout à fait par hasard sur un site web de couches lavables alors qu'elle cherchait une adresse sur Internet. Pour une raison que la femme d'affaires, qui n'a jamais eu d'enfants, arrive mal à s'expliquer encore aujourd'hui, une véritable fascination pour ce type de produit est née. Évidemment, il y avait un lien à faire avec l'entretien et le nettoyage, des domaines d'activités que les deux femmes connaissent très bien. Patricia Chaperon a propagé son engouement à Dyans Grenier et le duo d'entrepreneures a vu, en la vente et la location de couches lavables, une occasion d'affaires prometteuse.
« Ça m'a complètement fascinée et je ne sais pas pourquoi », raconte Patricia Chaperon en effleurant l'intérieur douillet d'une couche Bummies imprimée de poupées russes. Ce manufacturier québécois a été privilégié par les deux femmes, qui n'excluent pas la possibilité d'élargir leur offre de produits un jour.
« J'ai appelé L'Angle bleu, à Montréal, une compagnie qui offre un service semblable, pour m'informer. J'ai pris contact avec les gens de Bummies et je me suis mise à faire plein de recherches. On est allées rencontrer une conseillère en développement économique à Promotion Saguenay avec deux feuilles de cartable en main. On savait qu'on tenait quelque chose », raconte Patricia Chaperon.
L'objectif des deux femmes d'affaires est d'implanter un service clé en main qui permettra aux parents de profiter des avantages financiers et environnementaux inhérents à l'utilisation de couches lavables, sans se soucier des tâches connexes.
« Je suis devenue membre de groupes d'utilisatrices de couches lavables sur Facebook. Je me suis infiltrée. J'étais un peu comme un imposteur », lance Patricia Chaperon, qui se dit fière d'avoir enfin pu « mettre le bébé au monde ».
Cette mine d'informations a permis aux associées d'analyser la couche lavable sous toutes ses coutures. Patricia Chaperon a enfilé un joker dans sa manche lorsqu'elle a constaté qu'il y avait un besoin à Saguenay pour ce type de service et que le créneau de la location, de la livraison et du nettoyage était, jusqu'ici, inoccupé.
Location incluse
Fortes des encouragements et des conseils obtenus auprès de Promotion Saguenay, les deux entrepreneures ont transformé l'ébauche de leur projet d'entreprise en plan d'affaires structuré.
Patricia Chaperon et Dyans Grenier ont aussi rencontré des représentants municipaux et obtenu l'appui du service du développement durable et de l'environnement, en plus d'aller chercher des conseils en matière de commerce en ligne. Depuis jeudi, le site Internet de Service Enviro Couche est lancé. À court terme, les activités de l'entreprise (location et vente) seront concentrées sur le web. Mais Patricia Chaperon et Dyans Grenier ne cachent pas leur rêve d'avoir un jour pignon sur rue et d'offrir leurs produits et services sous un même toit.
En attendant, la compagnie demeure l'oeuvre de deux femmes, sauf pour le volet nettoyage, confié à un sous-traitant. Patricia Chaperon s'occupera elle-même de la collecte des couches souillées, lesquelles auront été déposées par les parents dans un sac prévu à cette fin, et de la livraison du produit fraîchement blanchi deux fois semaine à domicile. Le prix a été fixé à 38 $ plus taxes par semaine pour 30 couches.
Le programme élargi
Le programme municipal de subvention accordé aux citoyens qui font l'achat de couches lavables sera élargi pour inclure la location. Les parents qui ont signé un contrat avec la compagnie seront admissibles à un remboursement pouvant atteindre 100 $.
Valoriste chez Eurekô, l'organisme mandataire du programme de subventions, Laïla Girard, précise que les demandes soumises par des parents de Saguenay sont en hausse. Selon elle, cela démontre l'intérêt de la population à l'égard des couches lavables et le désir d'un nombre grandissant de parents d'atténuer leur empreinte environnementale.