La Caravane de l'irrigation de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement prodigue des conseils sur l'irrigation de la pomme de terre.

Des conseils sur la pomme de terre

La Caravane de l'irrigation de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) était de passage à Saint-Ambroise, mercredi, afin de prodiguer des conseils sur l'irrigation de la pomme de terre au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
La région comprend 25 producteurs de pommes de terre et 15 d'entre eux se sont rendus à Saint-Ambroise pour recevoir les conseils afin d'optimiser cette pratique. «On se questionne sur la pertinence de l'irrigation, l'objectif c'est de savoir quand commencer et quand arrêter», explique le chercheur de l'IRDA, Carl Boivin. Le domaine de l'irrigation est nouveau pour les producteurs régionaux et la caravane est déjà passée dans la région pour l'irrigation du bleuet en juillet.
Le chercheur de l'IRDA, Carl Boivin, vient à la rencontre des producteurs pour les informer au sujet de l'irrigation des pommes de terre.
L'installation d'un système d'irrigation est très dispendieuse et l'objectif est d'ajouter de l'eau aux précipitations. Les experts qui parcourent la province. La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a un climat différent des autres régions, et donc l'utilisation de l'irrigation doit être différente des autres régions. Lors de chaque passage, La Caravane de l'irrigation cible les problématiques régionales.
«L'objectif c'est d'avoir des récoltes avec la meilleure qualité possible», assure Carl Boivin. L'irrigation permet donc d'augmenter le rendement et d'éviter le stress hydrique de la pomme de terre.