Jean Lavoie, président de Nutrinor en compagnie du directeur général, Yves Girard.

Des bénéfices de 6,9 M $ pour Nutrinor

La coopérative Nutrinor a dégagé des bénéfices de 6,9 millions $, au cours de la dernière année.
Ce résultat permet à quelque 325 membres actifs de se distribuer une ristourne de 2,1 millions $. Pour une ferme moyenne, la somme versée s'élèvera de 15 000 $ à 20 000 $.
« C'est au-delà de ce que nous avions budgétisé en début d'année. On est très contents des résultats présentés, d'autant plus que nous avons réinvesti 7,6 millions pour soutenir les opérations et la croissance des affaires », affirme le directeur général Yves Girard.
Ces résultats ont été dévoilés, jeudi, lors de l'assemblée générale annuelle de l'organisation tenue à Alma. Il s'agit sensiblement du même niveau de ristourne que celui des dernières années.
L'année 2016 a été marquée, pour la coopérative, par une planification stratégique qui la projette vers trois années de croissance. Ceci mettra en valeur son importance économique dans la région et lui permettra de faire connaître les avantages d'une agriculture et de l'agroalimentaire nordiques. Ça confirmera son engagement en matière de développement durable.
Investissements
« Nous allons investir 65 millions d'ici trois ans. La première phase a été annoncée l'automne dernier. Des investissements de 3,3 millions $ seront effectués à la Boucherie Charcuterie Perron de Saint-Prime. Nous sommes aussi à procéder à des investissements de 7,7 M$ à la laiterie d'Alma », poursuit M. Girard. Il ajoute que des investissements en agriculture et que des acquisitions dans le domaine de l'agroalimentaire seront annoncés en cours d'année.
Par ailleurs, depuis un an, la coopérative a versé près de 174 000 $ en dons et commandites pour soutenir financièrement des organismes ainsi que des activités agricoles, culturelles et sportives d'un bout à l'autre du Saguenay-Lac-Saint-Jean.