Annabelle Desbiens et Sabrina Tremblay ont écrit une histoire pour aider les enfants à s'ouvrir aux découvertes culinaires.

Des ados retrouvent leur coeur d'enfant

Vingt-huit élèves de troisième secondaire ont reçu le défi de renouer avec leur coeur d'enfant. À 16 ans, à peine quelques années les séparent de cette époque et pourtant, l'enfance semble bien loin derrière eux. Pour certains, la mission de replonger dans leur imagination est difficile.
C'est en créant un conte pour enfants que Marie-Joëlle Bolduc, enseignante en français à l'école de l'Odyssée Dominique-Racine, proposa à ses élèves de terminer l'année scolaire. Parmi les contraintes, les jeunes auteurs devaient utiliser l'imparfait ou le passé simple. On leur demandait aussi de délaisser les personnages trop célèbres de princesses et de super héros. Leur travail a touché les arts, le français écrit et le français oral puisque chaque oeuvre a été lue devant la classe comme si le public avait cinq ans. L'histoire, comme dans la plupart des contes, devait aussi se terminer avec une morale. En guise de cadeau, madame Marie-Joëlle a choisi trois gagnants afin de présenter leurs oeuvres dans le journal. Quand son enseignante lui expliqua ce projet d'écriture, Annabelle Desbiens, qui adore dessiner, avait plein de personnages en tête. La jeune fille de troisième secondaire fouilla aussitôt dans son scrapbook et proposa deux petits personnages à son amie Sabrina. Ensemble, elles imaginèrent une aventure à leur faire vivre. Sachant que la plupart des enfants ne sont pas trop amateurs des découvertes culinaires, les filles ont imaginé une histoire sur de la diversité des fruits. « On a écrit une histoire de gnomes qui connaissaient seulement deux fruits pour cuisiner leurs pâtisseries », explique Sabrina. En utilisant des valeurs comme l'ouverture d'esprit et l'entraide, les gnomes arrivent à s'ouvrir sur le monde et à découvrir d'autres fruits qui ajoutent une touche d'originalité à leurs tartes. Quant à Laël, qui adore chanter, dessiner et écrire, ce travail fut un véritable plaisir à réaliser. Elle a imaginé un village où les humains cohabiteraient avec de sympathiques animaux. Un crapaud pas très franc et un lézard timide rêvent de se joindre à une chorale. Ils apprendront que la franchise est toujours de mise pour réussir !