Dominique Hudson a relevé le défi de faire danser les Québécois sur des chansons latines écrites en français avec des musiciens cubains avec son album Danza 2.

Dans le Sud avec Dominique Hudson

Dominique Hudson s'est présenté dans nos bureaux sous un soleil de plomb cette semaine pour nous faire connaître son dernier album Danza 2. Avec ses verres fumés et son chapeau de paille cubain, nous avons réalisé l'entrevue sur une table à pique-nique en plein soleil. Il a laissé le côté ombragé au journaliste alors qu'il savourait pleinement la chaleur du soleil comme un Sud-Américain.
«Je suis un gars du Sud, je me sens vraiment bien au soleil et je me sens chez moi dans le Sud. Quand je débarque à Cuba on dirait que je viens de là et la musique latine me fait vibrer. Même tout jeune quand j'organisais des soirées de danse sociale avec la disco mobile de mon père, la danse que je préférais était le merengue», raconte l'auteur-compositeur-interprète originaire de Québec.
«Le projet Danza s'est amorcé dans le but de faire danser les gens sur des airs latinos, mais en français. Nous avons des tempéraments latins et ça se manifeste immédiatement quand on présente nos spectacles. Les gens se lèvent rapidement pour danser sur nos chansons», assure Dominique Hudson.
L'album Danza 2 comprend 13 titres dont sept pièces originales signées par Dominique Hudson qui nous sert du "latino-québécois", une audace bien réussie. L'artiste surprend avec les choix des reprises Comme d'habitude de Claude François, Pour un flirt de Michel Delpech et Laisse-moi t'aimer de Jean Renard qui dépoussièrent des souvenirs d'enfance, «Au début du projet, nous avions 200 titres sur notre liste. On voulait des pièces qui faisaient partie de l'imaginaire collectif, mais qui avaient bien vieilli et qui demeuraient actuelles. La foule accueille ces chansons avec enthousiasmes pendant nos spectacles», fait valoir le chanteur.
La présence de ses musiciens cubains dirigés par Yordan Martinez (The Cuban Martinez Show) rend l'album encore plus authentique. «Yordan est un Cubain pur sang et sa passion pour la musique se ressent dans les arrangements», dit-il.
Le pari de Dominique Hudson de faire danser les Québécois sur de la musique latine est gagné. «Nous sommes en tournée présentement et les propriétaires de salle tout comme les diffuseurs aménagent les lieux pour faire de l'espace aux gens qui veulent danser», fait savoir celui qui rêve de conquérir le Sud pour une tournée de spectacles.
«J'ai déjà des contrats avec des agences de voyages pour accompagner des groupes en vacances et je fais des démarches pour produire notre spectacle-fiesta dans des hôtels du Sud, avis aux intéressés», conclut le passionné de musique latine.
26 juillet : Place de la Traversée à Roberval
9 août : Festival de la chanson de Saint-Ambroise
12 septembre : Au bar le Météore à Dolbeau-mistassini
13 septembre : au bar le Loriann à La Baie
18 octobre : au Théâtre Palace Arvida