Les Sags vont jouer contre les Tigres de Victoriaville en première ronde.

Condamnés à gagner

CHRONIQUE / Ce que les hommes de hockey des Saguenéens de Chicoutimi ont préparé pour les éliminatoires est maintenant en place et c'est dans 10 jours qu'on saura si oui ou non, le plan a bien fonctionné, au moins pour le premier tour.
L'idéal pour les Saguenéens aurait été de terminer au sixième rang pour affronter les Remparts de Québec, et ainsi avoir accès au deuxième tour un peu plus facilement. Mais ce n'est pas arrivé, donc avec l'avantage de la patinoire, les Sags vont jouer contre les Tigres de Victoriaville.
Sur le plan hockey, on aura droit à une série tout à fait spectaculaire et sûrement très excitante, car les deux équipes ne s'aiment pas. On l'a très bien vu lors de la dernière rencontre au Centre Georges-Vézina.
Victoriaville est une équipe qui aime bien le jeu physique et qui se sert de l'intimidation. En plus, Yanick Jean, qui est un ancien Tigres, a quitté la formation il y a deux ans donc la motivation sera là pour les deux clubs. Louis Robitaille, l'instructeur des Tigres, est renommé pour aimer le jeu robuste et je suis convaincu que ça se reflète sur ses joueurs.
Sur le plan des équipes maintenant, je crois que les Saguenéens ont un avantage, car avec les changements apportés pendant la période des Fêtes, les Sags sont sûrement avantagés pour gagner cette série. Une défaite serait très négative pour l'organisation.
Ce ne sera pas facile. Victoriaville est un bon club de hockey et leur fiche l'indique très bien. Les Tigres n'ont terminé qu'à trois points des Saguenéens, mais si on regarde sur le plan hockey, les Sags ont un avantage avec les Roy, Ratelle, Rubtsov, Allard et Billia.
Du côté de Victoriaville, l'équipe n'est pas à négliger. Alexandre Goulet a marqué 39 buts, le Russe Ivan Kosorenkov en a réussi 34 et James Phelan en a 26. Il ne faut pas oublier Maxime Comtois, un des plus beaux espoirs en vue du repêchage de la Ligue nationale, en plus de Pascal Laberge. En défensive, Tristan Pomerleau et Vincent Lanoue sont très bien secondés, donc on parle de valeurs sûres.
Le point d'interrogation pour les Tigres, c'est devant le filet. À quelques jours du début des séries, on ne connaît pas encore le gardien partant pour cette fameuse confrontation Sags-Tigres.
Chez les Sags, c'est sûr que German Rubtsov demeure un point d'interrogation. Malgré tout, avec ou sans lui, les Saguenéens devraient l'emporter. Sans Rubtsov, je dis que les Sags vont gagner en sept parties, mais si Rubtsov est de l'alignement, ça change la donne. Les Saguenéens devraient alors s'imposer en cinq rencontres. Je suis donc convaincu qu'on devrait assister à une série très émotive et surtout très spectaculaire. Ça débute vendredi.
Voici mes prédictions également pour les autres séries, car il y en a quand même plusieurs qui sont intéressantes à surveiller.
• Saint John contre Rimouski : Saint John en quatre
• Rouyn-Noranda contre Halifax : Rouyn-Noranda en cinq
• Shawinigan contre Val-d'Or : Shawinigan en cinq
• Charlottetown contre Rimouski : Charlottetown en cinq
• Blainville-Boisbriand contre Drummondville : Blainville-Boisbriand en cinq
• Acadie-Bathurst contre Québec : Acadie-Bathurst en quatre
• Cap-Breton contre Gatineau : peut-être la plus grande surprise en première ronde, Gatineau en six
On verra dans dix jours si mes prédictions auront été les bonnes.
Décisions discutables
Durant la saison, on prend souvent des décisions et parfois, elles reviennent nous hanter à la fin de la campagne. Serge Beausoleil, de l'Océanic de Rimouski, on se rappelle très bien qu'il a perdu deux points contre les Saguenéens pour avoir omis d'enlever un joueur suspendu de son alignement. Son équipe a pratiquement été exclue des séries éliminatoires. J'ai l'impression qu'il se serait souvenu longtemps de cette erreur.
L'entraîneur du Phoenix de Sherbrooke, Stéphane Julien, a retiré de la formation partante Anderson MacDonald, qui dépassait d'une demi-livre son poids avant un match crucial contre les Foreurs de Val-d'Or. MacDonald est l'un des meilleurs buteurs de la formation de Sherbrooke avec 29 buts. Malheureusement, son équipe a perdu ce match clé contre Val-d'Or et le Phoenix a été éliminé des séries à la fin de la saison. Est-ce que ça pourrait changer la destinée de Stéphane Julien ? La direction de la formation sherbrookoise nous le fera savoir très bientôt.
Séries de la LNAH
Les séries dans la Ligue nord-américaine de hockey sont imprévisibles depuis le début. Les Marquis sont à égalité 2 à 2 contre les Prédateurs de Laval. Le gardien Adam Russo est tout à fait extraordinaire et on se retrouve maintenant avec une série deux de trois avec l'avantage de la patinoire pour les Marquis.
Dans les autres séries, les équipes favorites feront face à l'élimination lors du prochain duel. Ce sera intéressant à suivre
 Il faut avouer que durant la saison, la parité était au rendez-vous. Après 40 parties, il n'y avait pas un grand écart entre toutes les équipes du circuit. Les Marquis reprennent l'action jeudi, au Palais des sports de Jonquière.
Marianne St-Gelais
Si vous n'avez pas eu l'occasion d'entendre l'entrevue donnée par Marianne St-Gelais à l'émission Tout le monde en parle de Guy A. Lepage, trouvez-là. C'est un bijou d'entrevue. 
Une Marianne St-Gelais généreuse dans sa conversation, et surtout, plus grande que nature.