Charlotte Cardin donnera un spectacle le 11 mars, au Cabaret de l'hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi. Elle en profitera pour étrenner quelques chansons susceptibles de figurer sur son prochain album, dont la sortie est prévue pour l'automne.

Charlotte Cardin en terrain familier

Charlotte Cardin a donné son premier spectacle dans la région le 29 octobre, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Le public, nombreux, avait été impressionné par la présence de la jeune femme et ses compositions qui, à ce moment-là, ne débordaient guère du EP intitulé Big Boy. Depuis, son succès est devenu de moins en moins confidentiel, ce qui justifie son retour dans une plus grande salle, le Cabaret de l'hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi, le 11 mars.
L'une des différences tient au fait que la prochaine fois, l'auteure, compositrice et interprète ne se trouvera plus en terrain inconnu. La réaction des gens à l'occasion du rendez-vous automnal, lequel coïncidait avec la fête de l'Halloween, constitue en effet un doux souvenir, tout en offrant la promesse de nouvelles complicités.
« C'est le fun de sentir qu'on nous suit, même à l'extérieur de chez soi. Le spectacle avait été super et par la suite, nous avions relaxé dans un petit bar de Jonquière et l'atmosphère était bonne. Il y avait plein de gens déguisés, dont certains qui venaient de nous voir sur scène », a raconté Charlotte Cardin au cours d'une entrevue téléphonique accordée au journal.
Une autre différence se rapporte au spectacle lui-même, à son enveloppe, de même que son contenu. Il a fait l'objet d'un lifting, côté mise en scène. « Nous avons maintenant des effets visuels, des éclairages, ainsi que des éléments de décor. Je trouve ça important de faire vivre une expérience au public », fait observer la chanteuse.
Des pièces toutes fraîches ont aussi été intégrées au programme, en attendant de prendre une forme plus achevée sur l'enregistrement qui succédera à Big Boy. Cette fois, il s'agira d'un album complet, ce qui correspond au voeu formulé par l'artiste. Entre autres nouveautés, on l'entendra à la guitare. « J'en joue, mais ça ne fait pas longtemps que je le fais sur scène. Je ne pourrais pas exécuter un long solo », mentionne-t-elle d'un ton enjoué.
Parlant de ton, la mélancolie que distillent la plupart de ses compositions restera bien présente sur le prochain opus. C'est sa petite musique à elle, après tout, et s'exprimer de cette manière répond à un besoin mutuel. « Écrire des chansons, c'est ma façon à moi d'évacuer ce sentiment. Ça vient brasser des choses et je crois que les gens le ressentent », analyse Charlotte Cardin.
Elle souhaite que le nouvel album sorte au début de l'automne et se montre encouragée par le rythme qu'a pris sa carrière depuis la naissance du EP. « C'est chouette, ce qui m'arrive. Il y a un an, on jouait dans des pubs et on finit la tournée dans de grandes salles. On est chanceux. Je suis super reconnaissante », affirme l'invitée de Diffusion Saguenay, dont le travail est de plus en plus apprécié au Québec, mais aussi au Canada anglais et en Europe.