La délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean

C'est parti pour la 52e édition des Jeux du Québec

Quand les clowns s'en mêlent, il faut s'attendre à ce que les scénarios des cérémonies prennent parfois une drôle de tournure. Et mine de rien, ils ont sans doute été à l'origine de quelques tours pendables durant la cérémonie d'ouverture de la 52e Finale des Jeux du Québec à Alma. Mais on leur pardonne puisqu'ils ont mis tant d'énergie pour ajouter à l'ambiance survoltée qui a régné dans les nouvelles installations du Centre multisport inauguré pour l'occasion.
Près de 2000 spectateurs ont eu la chance d'assister au spectacle qui se déroulait sous la thématique du cirque.
«Ils sont grands, ils sont forts, ils sont féroces, ce sont des champions, de vrais vainqueurs, ce sont nos vedettes de la soirée ! Ouvrez les portes ! Qu'on libère les athlètes», ont lancé le maître de cérémonie, Maestro, et son fidèle comparse, Àlexcès, pour présenter les 19 délégations de l'édition 2017.
Il n'en fallait pas plus pour que chacune d'elles rivalise en décibels et en accessoires aussi colorés que lumineux pour saluer la foule.
Après les discours des dignitaires, les clowns et le serment des athlètes et officiels, les clowns ont étrivé la porteuse de la flamme, Audrey Lemieux, en faisant en sorte qu'elle a dû s'y prendre à trois reprises pour allumer la vasque. Maestro et son collègue ont bien récupéré le tout en disant qu'il fallait faire preuve de persévérance, même pour allumer une vasque !
Si le chanteur François Lachance a souligné le 150e anniversaire d'Alma avec sa composition, Maestro et Alexcès ont réchauffé les athlètes avec une petite chorégraphie qui les a dégourdis juste assez pour que les Trois Accords se pointent pour brasser la cabane avec des succès comme Bamboula, Saint-Bruno, Grand champion international de course, etc.
Encore une fois, les clowns sont soupçonnés d'être à l'origine d'une panne de son qui s'est produite pour les spectateurs qui s'étaient massés à Place Cogeco au centre-ville d'Alma et sur la patinoire du centre Mario-Tremblay au moment même où Les Trois Accords s'emparaient de la scène! Ah ces clowns, de sacrés farceurs !
La soirée s'est poursuivie avec des numéros de jongleurs et d'acrobates, et comme clou de la soirée, la prestation d'une diva aérienne. Bref, à voir toute l'énergie qui animait la grande salle du Centre multisport, il ne fait aucun doute que les athlètes sont gonflés à bloc pour donner le meilleur d'eux-mêmes !