C'est la tour, la tourelour, la tourtièèèère

Le festival des Grandes veillées de La Baie propose une nouveauté dans sa programmation, la dégustation de tourtière, ça risque de devenir très populaire et je crois sincèrement que la tourtière figure en tête de liste des produits régionaux, même avant les bleuets ou la soupe aux gourganes.
J'en ai mangé plusieurs dans ma vie et chaque tourtière a son propre chef. Les filles se vantent de faire la tourtière à maman. D'ailleurs, la meilleure tourtière est celle de maman et on est toujours surpris de voir que tout le monde ne fait pas la tourtière de la même façon.
C'est ici que je précise, au cas où un Montréalais en visite dans la région lirait cette chronique, on ne parle pas d'un pâté à la viande fait avec du porc haché et de la pâte dans de petites assiettes en aluminium, non on parle d'une vraie tourtière, qui n'a rien à voir non plus avec la tourte, ce volatile disparu du ciel québécois depuis 1914, ce mets de choix qui a nourri les familles nombreuses de toute la région depuis au moins 175 ans!
On parle aussi de ce mets qu'on retrouve dans les comptoirs des marchés d'alimentation et qui porte la mention «fait ici même», avec fierté d'ailleurs. On ne peut pas imaginer une tourtière du Lac faite ailleurs qu'ici, sauf quand les "snowbirds" ou les exilés de la région osent révéler nos secrets de famille à l'extérieur.
On disait donc que la meilleure tourtière est celle de maman, évidemment on en mange toutes les semaines depuis qu'on est au monde. Bébé on mangeait de la tourtière en purée, quand même, on peut dire qu'on est tombé dedans quand on était petit.
Un beau jour les enfants quittent la maison, fondent leur propre famille et cuisinent leur propre tourtière. Je suis le dernier de la famille, alors j'ai entendu ma mère plusieurs fois au téléphone expliquer à mes soeurs sa recette de tourtière. Ça se résumait ainsi: tu mets la pâte dans le fond du plat à tourtière (même le plat porte le nom du mets) après ça tu mélanges les patates avec la viande. Tu sales, tu mets la pâte par-dessus et tu mets ça au four à 300 pour la nuit, mais tu peux la partir à 450 avant de la baisser».
Mon frère, qui voulait savoir la recette exacte de ma mère, avait mesuré tous les ingrédients pour connaître les quantités exactes dans la recette. Quantité de patates, de viandes, de sel, de poivre, de ci et de ça.
Un beau jour t'es invité par tes soeurs à manger de la tourtière et là, pauvres filles, elles sont coincées entre la chair et l'os, car elles doivent composer avec la tourtière de sa mère et la recette de la belle-mère, qui elle aussi fait la meilleure tourtière du monde. Après, c'est la belle-soeur qui t'invite à manger de la tourtière qui goûte la recette à sa mère.
Tu te rends compte de l'importance de ce mets quand, une fois de retour à la maison, les gens commentent la tourtière. Ça ne finit plus.
«Les patates sont coupées trop grosses, il y avait trop de viande, pas assez de viande, pas assez juteuse, trop grasse, trop sec, manquait de sel, la pâte pas cuite dans le fond, la pâte trop cuite sur le dessus, mois j'aurais mis un lièvre, ce n'est pas bon avec de l'orignal, le bouillon ne goûtait rien, moi je rajoute du Bovril pour donner du goût, les patates sont blanches comme un "cipaille" (ou cipâte, le nom change chaque fois), elle était trop cuite, pas assez cuite, maintenant j'ajoute du fond de veau dans le bouillon, moi je laisse mariner la viande avec les patates et l'oignon toute la nuit au frigo, deux ou trois morceaux de lard salé entrelardé ça fait juste assez de gras, moi je ne fais pas tremper mes patates dans l'eau avant la cuisson ça enlève l'amidon et ça fait un bouillon trop clair, la "chassepinte" est trop mince, moi je la fais cuire dans ma cocotte...»
C'est vraiment incroyable tous les commentaires que j'ai pu entendre sur notre mets par excellence. Chaque famille en plus a ses accompagnements, pois verts, betteraves, ketchup aux fruits, ketchup Heinz, salade aux cailles, salade Iceberg. Il y en a même qui gardent la pâte pour la fin avec un peu de mélasse pour sucrer les dernières bouchées.
La meilleure maintenant, c'est celle à ma blonde.