L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean

Belle lutte entre Sags et Marquis

CHRONIQUE / Sans dire qu'une lutte est engagée entre les Marquis et les Saguenéens à savoir quelle équipe attirera le plus le regard des amateurs et des médias dans le but d'obtenir les meilleures foules, nous n'en sommes pas loin.
Après avoir subi deux défaites consécutives, les Marquis sont revenus d'un congé de deux semaines avec deux très bons matchs à Rivière-du-Loup, en fin de semaine. Une récolte de trois points sur une possibilité de quatre. Je suis convaincu que Richard Martel est très heureux des résultats.
En passant, bonne initiative des dirigeants des Marquis d'offrir aux amateurs la possibilité de visionner sur la page Facebook de l'équipe les rencontres sur la route avec le son de la radio de CKAJ. C'est une initiative qui va rapporter à long terme et qui va amener plus de gens au Palais des sports.
Lors des deux derniers matchs, la recrue Christian Ouellet s'est de nouveau surpassée. Il a marqué 17 buts depuis le début de la saison. Il est d'ailleurs le meilleur producteur parmi toutes les recrues de la ligue. C'est un ajout beaucoup plus important qu'on aurait pu le croire en début de saison. Son talent de marqueur se fait sentir régulièrement, particulièrement en avantage numérique. Il a déjà sept buts sur le jeu de puissance. Avec 35 points, il est présentement le dixième meilleur pointeur de la Ligue nord-américaine de hockey. En plus, il a quatre buts vainqueurs. C'est une bonne acquisition et c'est un gars de la région.
Avec leur récolte de la fin de semaine, les Marquis ont augmenté leur priorité en première position à quatre points avec toujours un match en main. Leur prochaine rencontre aura lieu justement contre l'équipe de deuxième place, à Sorel-Tracy. Cette équipe a subi deux défaites en fin de semaine.
Du côté des Saguenéens, la popularité du hockey junior semble vouloir refaire surface avec les derniers changements effectués par Yanick Jean. Vendredi passé, plus de 3000 spectateurs ont assisté à leur match. On n'avait pas vu une telle foule au Centre Georges-Vézina depuis longtemps.
Même si les gens n'ont pas eu droit à un grand spectacle, on a pu voir que les Saguenéens seront dans la lutte avec les meilleurs clubs du circuit. L'Armada de Blainville-Boisbriand est l'une des équipes qui aspirent aux grands honneurs et à la coupe du Président. Même si les Saguenéens manquaient de synchronisme, on a pu voir que le talent et l'expérience sont là. C'est tout simplement une question de synchronisme. Nicolas Roy, qui a manqué un mois en raison de sa participation au Championnat mondial de hockey junior, semblait se chercher un peu sur la patinoire, mais n'ayez crainte on retrouvera le vrai Nicolas Roy dans les prochaines rencontres.
Les Saguenéens ont une très bonne équipe et on en a eu la preuve samedi à Baie-Comeau. On dit souvent que les bonnes équipes trouvent le moyen de gagner et c'est exactement ce qui est arrivé.
Après deux périodes, ils n'avaient lancé que huit fois sur le gardien du Drakkar. En troisième période, Yanick Jean a remodelé ses trios et on a vu les résultats. L'un des jumeaux Klima s'est retrouvé avec Nicolas Roy et la chimie a semblé être bonne. Les Saguenéens ont finalement volé une victoire à Baie-Comeau avec un but en prolongation d'Olivier Galipeau, son premier avec les Sags.
Kody Gagnon m'a impressionné lors des deux dernières rencontres. Il a un physique très imposant et de l'expérience. Ce n'est pas un grand défenseur, mais il va aider les Saguenéens d'ici la fin de la saison.
Mon point d'interrogation reste le même, la performance des gardiens de but. Mais à la défense de Julio Billia, il n'a pas eu l'occasion de jouer très souvent depuis le début de la saison. J'ai maintenant hâte de voir comment German Rubtsov va se débrouiller avec les Saguenéens. Il aura trois ou quatre matchs sur la route pour se familiariser avec ses nouveaux coéquipiers. Les attentes des partisans sont grandes avant ses débuts au Centre Georges-Vézina.
Hockey mineur
J'ai eu l'occasion de discuter quelques minutes avec Luc Quenneville, le responsable de la fusion du hockey mineur sur le territoire de Saguenay. Il est très heureux de la collaboration de tous, mais il s'agit d'un dossier très compliqué. Il espère réussir à jumeler au moins une catégorie pour septembre 2017. S'il n'y arrive pas, toutes les catégories seront jumelées pour 2018. Un gros mandat pour Luc Quenneville.