Guy Allard est accusé de menaces de mort.

Allard accusé de menaces de mort

Guy Allard pourrait reprendre sa liberté, mais à la condition de suivre une thérapie afin de régler ses problèmes de violence.
L'individu de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix a comparu lundi après-midi au Palais de justice de Chicoutimi. Devant le juge Richard P. Daoust, il a été accusé de menaces de mort à l'endroit de son ex-conjointe et de ses deux jeunes enfants.
L'homme de 29 ans a été arrêté le 17 janvier après avoir présumément fait ces menaces lors d'une visite chez sa belle famille. En raison de la nature des propos, les policiers de Saguenay ont été appelés à se rendre sur les lieux et ont procédé à l'arrestation d'Allard. Il a passé la fin de semaine en cellule.
« Nous allons tenir l'enquête de remise en liberté mardi (aujourd'hui). Mon client vit une problématique et il doit recevoir du soutien et il a besoin de ressources. C'est ce que nous allons tenter d'obtenir », a admis Me Olivier Théorêt, procureur en défense.
Guy Allard et sa conjointe se sont récemment séparés. Il est possible de penser, même si l'individu n'a pas été reconnu coupable, qu'il n'a pas accepté cet état de fait et s'est livré à des menaces qui ont semblé très sérieuses.
L'homme n'a aucun antécédent judiciaire.