Des élues et élus municipaux de plusieurs régions étaient réunis à Québec, dont les maires d'Alma, Marc Asselin, et de Roberval, Guy Larouche. Ils participaient à la première rencontre de travail du Comité sur les aéroports régionaux de l'UMQ, pour discuter des enjeux liés à l'avenir du transport aérien régional.

Aéroports: les régions demandent 50M$

Les maires d'Alma, Marc Asselin, et de Roberval, Guy Larouche, ont participé à la première rencontre du Comité sur les aéroports régionaux de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) qui s'est tenue mercredi, à Québec.
Le comité, présidé par Daniel Côté, maire de Gaspé, a adopté un plan d'action composé de trois axes d'intervention prioritaires, soit les immobilisations des aéroports, la desserte aérienne et les prix des billets d'avion.
Selon le comité, il est essentiel que le gouvernement reconduise le Programme d'aide au transport aérien (PATA) en y injectant une somme de 50 millions $ sur quatre ans, tel que l'a proposé l'UMQ dans le cadre des consultations prébudgétaires.
« Les aéroports régionaux sont des infrastructures névralgiques pour la vitalité et l'occupation des territoires et doivent, à ce titre, disposer d'un financement adéquat. C'est pourquoi la proposition de l'UMQ est un signal important pour que le gouvernement du Québec investisse et permette ainsi aux aéroports régionaux de jouer pleinement leur rôle de moteurs socioéconomiques », a déclaré Daniel Côté, par voie de communiqué.
Pour sa part, le maire de Roberval en a profité pour livrer un plaidoyer en faveur de l'aéroport de sa municipalité. « Les gouvernements ont un rôle important à jouer afin d'assurer l'occupation du territoire. Imaginez l'impact qu'aurait un transport régional abordable et efficace pour le tourisme ! Les retombées pour tout le Canada seraient incroyables », a-t-il déclaré dans un second communiqué.