50 bêtes périssent

Un incendie a complètement ravagé une ferme située dans le rang Nord à Normandin. Cinquante bêtes ont péri, mais une trentaine ont été sauvées.
Les pompiers ont répondu à une alarme vers minuit, dans la nuit de lundi à mardi. À leur arrivée, l'embrasement était généralisé. Ils n'ont pas pu sauver la bâtisse.
Le propriétaire, François Bélanger, a été réveillé par un voisin. Il n'a pu que constater les lourds dommages. Son intention est de reconstruire. Il avait des assurances.
L'incendie aurait pris naissance dans le séchoir à foin. La cause n'est pas encore confirmée.