Zone portuaire: entente renouvelée avec Saguenay

Saguenay renouvelle son entente avec la Société de gestion de la Zone portuaire de Chicoutimi jusqu’au 31 décembre 2022.

Les membres du conseil exécutif ont entériné l’entente le 12 septembre dernier, à un peu plus de deux mois de l’échéance du contrat.

Les gestionnaires de la société, qui gèrent aussi les Mille lieux de la colline, devront fonctionner avec la même subvention annuelle que celle de 2019, 1,6 million de dollars, soit 700 000 $ de moins que par le passé.

« Ça fait six mois que les négociations sont commencées. On voulait trouver une solution, car le contrat venait à échéance le 31 décembre. Il ne fallait pas attendre à la dernière minute », a mentionné le conseiller Michel Tremblay, président de l’arrondissement de Chicoutimi.

M. Tremblay a confirmé que la coupe de 700 000 $ annoncée en 2019 demeurait, en ce sens que le budget était le même pour les deux prochaines années.

« Nous nous sommes rendu compte que les responsables sont parvenus à offrir des services intéressants à la clientèle malgré la coupure. Ce n’est pas leur mandat d’organiser des spectacles gratuits. Il y a des groupes à Saguenay qui peuvent le faire », ajoute Michel Tremblay.

« La Zone portuaire a fait face à une importante coupe budgétaire, l’an dernier. Le plan budgétaire présenté a été respecté. Les membres du conseil d’administration, dont le président René-Philippe Harvey, et le directeur général Fabien Hovington, ont relevé le défi et nous sommes satisfaits du travail accompli », a poursuivi M. Tremblay.

Les revenus autonomes atteignent environ 900 000 $. Les statistiques disent qu’environ un million de personnes foulent les terrains de la Zone portuaire chaque année et qu’environ 30 000 visiteurs se rendent aux Mille lieux de la colline.