Frédéric Simard, directeur de production et marketing, Marc-Olivier Fortin, président ainsi que Éric Dallaire, biochimiste (absent sur la photo)  s’apprêtent à se lancer sur le marché du cidre sous la marque Joli Rouge.
Frédéric Simard, directeur de production et marketing, Marc-Olivier Fortin, président ainsi que Éric Dallaire, biochimiste (absent sur la photo) s’apprêtent à se lancer sur le marché du cidre sous la marque Joli Rouge.

Une première cidrerie industrielle au Saguenay

Après avoir connu ces dernières années une vague de lancement de microbrasseries et de distilleries, le Saguenay assiste présentement à la création d’une première cidrerie industrielle qui mettra en marché, en février prochain, un cidre exclusif sous le nom Joli Rouge.

La nouvelle cidrerie, aménagée sur la rue Saint-Claire, à Chicoutimi-Nord, est le fruit des efforts déployés par trois investisseurs aux expériences très diversifiées en Marc-Olivier Fortin, qui oeuvre à titre de président, Frédéric Simard, à la production-marketing, et Éric Dallaire, un biochimiste oeuvrant chez Rio Tinto ayant également une expérience de brasseur.

Frédéric Simard, directeur de production et marketing, Marc-Olivier Fortin, président ainsi que Éric Dallaire, biochimiste (absent sur la photo)  s’apprêtent à se lancer sur le marché du cidre sous la marque Joli Rouge.

M. Fortin occupe également le poste de directeur du bureau de comté du député fédéral Richard Martel, tandis que M. Simard est connu à Chicoutimi pour avoir oeuvré dans la vente de vêtements, parallèlement à une carrière dans le domaine musical.

L’idée de se lancer dans la création d’une cidrerie dans une région surtout reconnue pour sa production de bleuets plutôt que de pommes est née de l’expérience de M. Simard, qui, depuis 11ans, a développé une production artisanale de cidre ainsi que des liens d’amitié avec le groupe folk-punk Dread Naughts. « C’est le groupe Dread Naughts qui m’a fait découvrir le cidre il y a 11 ans. À chaque concert, ce groupe fait trois ou quatre tounes sur le thème du cidre », explique M. Simard. L’une de ses chansons porte d’ailleurs le nom Joli Rouge, avant même que le produit ne soit sur les tablettes.

Joli Rouge cidrerie 
 Photo: Jeannot Levesque

150 000 canettes

En entrevue dans la salle de production où trônent des cuves de production en acier inoxydable toutes neuves, MM. Fortin et Simard expliquent que la nouvelle entreprise vise la production de 150 000 canettes d’un cidre pétillant, effervescent et sec, concocté selon une recette unique et différente de ce qui existe sur le marché. « Au Québec, nous sommes habitués de consommer des cidres sucrés destinés surtout à un marché féminin. Notre cidre vise à contenter les amateurs de bière. On veut se démarquer de ça et tenter d’attirer les hommes », explique M. Fortin.

Selon les recherches qu’ils ont effectuées en prévision de la création de la nouvelle cidrerie, le marché du cidre est présentement en pleine croissance au plan mondial, surtout en Europe ainsi qu’en Amérique du Nord. Le marché global du cidre est en constante progression, prévoyant atteindre 16,3 milliards de dollars américains en 2023, une augmentation annuelle de 6,1 % entre 2017 et 2023. « Le cidre de glace au Québec est en décroissance, mais le cidre effervescent, le marché que l’on vise, est en forte croissance », explique M. Fortin.

Afin d’éviter les activités de pressage de  pommes, Joli Rouge a développé une relation d’affaires avec un pommiculteur de Montérégie pour la fourniture du moût de base.

En 2015, le Québec produisait 3,2 millions de litres de cidre. En 2018, c’était 4,44 millions. On estime qu’en 2026, ce sera 10,60 millions ; soit une croissance annuelle de 11,5 %. On prévoit également que la consommation annuelle par habitant passera de 0,4 litre en 2015 à 1,18 litre en 2026.

L’objectif de Joli Rouge est de se positionner pour être un précurseur au Saguenay comme l’ont été les microbrasseries dans le passé. La stratégie est de mettre le nouveau cidre en marché au Saguenay d’abord et de distribuer rapidement le produit sur les marchés de Québec, Montréal et les autres régions.

Afin d’éviter les activités de pressage de  pommes, Joli Rouge a développé une relation d’affaires avec un pommiculteur de Montérégie pour la fourniture du moût de base.

Pour démarrer l’entreprise, Joli Rouge a fait appel à des investisseurs passifs désirant conserver l’anonymat et qui ne sont pas actionnaires, en plus de faire appel à Desjardins et Promotion Saguenay pour son financement de près de 300 000 $ nécessaire au démarrage.

Un approvisionnement de moût en Montérégie

En ce qui concerne l’approvisionnement en matières premières, Joli Rouge a développé une relation d’affaires avec un producteur de pommes de la Montérégie, qui fournit le moût nécessaire en format de 200 litres, élaboré selon les spécifications de Joli Rouge.

L'impératif  de produire du cidre à température constante a nécessité l'acquisition d'un refroidisseur au glycole en double série. 
 Photo: Jeannot Levesque

Cette matière brute permettra la production d’un cidre ayant une teneur de 5 % d’alcool.

Pour mettre en marché ces 150 000 canettes de cidre prévues la première année, M. Simard entend poursuivre les démarches commerciales auprès des bars, bistrots spécialisés ainsi que les festivals qui pullulent au Québec pendant la saison chaude.

Joli Rouge entend mettre en marché son nouveau cidre afin d’intéresser une clientèle masculine en développant une image en conséquence.

Les entrepreneurs affirment détenir tous les permis nécessaires auprès des autorités réglementaires et sanitaires du Québec afin de démarrer la production. La première cuvée devrait être mise en production au cours des prochains jours et nécessite un délai d’un bon mois avant la mise en tablettes.

« Toute notre production est effectuée en circuit fermé. Le cidre est très sensible à la contamination susceptible de changer la saveur. Pour être certain que tout est très propre, on a procédé au nettoyage des cuves intérieures à huit reprises », affirme M. Simard.

La première dégustation et l’inauguration de Joli Rouge devraient avoir lieu en février prochain.