Sur la photo, la directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi Lac-Saint-Jean-Est, Mylène Girard, le directeur général de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, Sabin Larouche, et l’agente de développement chez Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est, Nabila Bedjbedj.

Une foire de l’emploi satisfaisante

Les entreprises du Lac-Saint-Jean n’échappent pas aux problèmes découlant de la pénurie de la main-d’œuvre. Histoire de remédier à la situation, les représentants de Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est ont ciblé une soixantaine de personnes intéressées à venir travailler et vivre dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est lors de la Foire nationale de l’emploi de Montréal qui se déroulait la semaine dernière.

Le portrait professionnel des candidats intéressés à s’établir dans l’une des municipalités de la MRC est varié. Ils ont des carrières dans divers domaines, allant de l’enseignement au marketing en passant par le milieu de la santé.

Après deux journées intenses de recrutement, le gros du travail reste à faire pour l’équipe de Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est.

« Nous recontacterons les candidats afin d’établir plus précisément leur profil et obtenir leur curriculum vitae. Ensuite, nous leur proposerons des séjours exploratoires de groupe ou individuels. Nous pourrions avoir, par exemple, un groupe intéressé à l’entrepreneuriat, à travailler à la commission scolaire, au CIUSSS », explique l’agente de développement Nabila Bedjbedj, qui participait à l’événement, le plus grand du genre au Canada.

« Ce sera la course, au courant des prochaines semaines, afin d’éviter de perdre ces gens et de les attirer vers notre territoire », ajoute-t-elle.

Les séjours exploratoires offrent une vue d’ensemble du Lac-Saint-Jean en l’espace de quelques jours. Les visites touristiques qui permettent de découvrir le milieu de vie s’ajoutent aux activités de réseautage. Par la suite, un remboursement des frais d’entrevue et de l’aide à l’installation sont offerts à ceux qui décident d’adopter le secteur.

Cette campagne de séduction risque d’amener plusieurs nouveaux visages dans la région. Seulement le quart du bassin de candidats rencontrés connaissait le Lac-Saint-Jean ou en était originaire. Les opportunités professionnelles et le désir d’un milieu de vie adapté sont à l’origine de l’envie de venir s’établir ici. Nabila Bedjbedj donne en exemple des parents dans la trentaine qui aspirent à une vie moins stressante qu’à Montréal. Par ailleurs, elle souligne le grand bassin de personnes immigrantes.

Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est s’est fait remarquer par les participants à la Foire nationale de l’emploi de Montréal grâce à ces outils de communication novateurs. Les participants ont notamment reçu des cartes à semer portant l’inscription « Viens semer ton avenir au Lac ! ». Les livres à colorier antistress offraient deux options, soit colorier le livre ou venir vivre au Lac-Saint-Jean.

Besoin d’employeurs

L’agente de développement chez Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est en profite pour lancer l’invitation aux employeurs de la région. L’organisme sera en mesure de faire le maillage entre les entreprises du Lac-Saint-Jean et les personnes intéressées à venir s’établir ici. Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est, à l’origine, entre autres, de l’activité Ton Lac débarque à Montréal, promet d’autres activités de recrutement au courant des prochains mois.