Le regroupement de gens d’affaires Zone Talbot lance une campagne d’achat local, qui permettra également d’amasser des fonds pour Centraide grâce au soutien de Desjardins. Sophie Tremblay, directrice générale de Zone Talbot, apparaît ici aux côtés de Daniel Ménard, directeur du Centre Desjardins Entreprises Saguenay.
Le regroupement de gens d’affaires Zone Talbot lance une campagne d’achat local, qui permettra également d’amasser des fonds pour Centraide grâce au soutien de Desjardins. Sophie Tremblay, directrice générale de Zone Talbot, apparaît ici aux côtés de Daniel Ménard, directeur du Centre Desjardins Entreprises Saguenay.

Une campagne pour soutenir les commerçants de Zone Talbot et Centraide

Zone Talbot lance une campagne d’achat local qui permettra de soutenir les entreprises de l’artère commerciale de Chicoutimi tout en amassant jusqu’à 25 000 $ pour Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, grâce au support de Desjardins.

L’initiative prend la forme d’une campagne de financement participatif déployée en ligne sur la plateforme La Ruche, dans le cadre du programme Du coeur à l’achat, appuyé par Desjardins à travers la province.

Pendant un mois, jusqu’au 11 juillet, les consommateurs pourront acheter des chèques-cadeaux de la Zone Talbot sur la plateforme soutenue par Desjardins, qui est ailleurs en implantation présentement dans la région.

Les chèques-cadeaux seront ensuite envoyés par la poste à la mi-juillet et pourront être dépensés dans les commerces de 200 membres participants de la société de développement économique.

La campagne nommée Encourageons nos entreprises de la SDC Zone Talbot a un objectif de 25 000 $. Desjardins doublera l’objectif en remettant l’équivalent de la somme amassée à Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, jusqu’à concurrence de 25 000 $.

«Avec la crise que la COVID a amenée, les commerçants se sont adaptés rapidement, a exprimé Sophie Tremblay, directrice générale de Zone Talbot, en entrevue avec Le Quotidien. Je pense à plein de commerces au détail qui se sont adaptés pour justement bien servir les gens, bien servir les consommateurs. Je pense qu’aujourd’hui, c’est aux consommateurs d’aider les commerçants.»

D’une pierre deux coups

Elle ajoute que cette campagne est l’occasion de faire d’une pierre deux coups en encourageant les commerçants affectés par la crise tout en soutenant Centraide. L’organisation vient en aide à plusieurs organismes communautaires régionaux qui subissent eux aussi les contrecoups de la crise.

Daniel Ménard, directeur du Centre Desjardins Entreprises Saguenay, a bon espoir que l’objectif de 25 000 $ sera rapidement atteint. «Si l’objectif de la campagne est atteint après une semaine, nous on n’attend pas la fin de la campagne pour remettre le montant à Centraide, a-t-il précisé. On va le remettre immédiatement, parce qu’on sait que les besoins sont quand même criants.»

En plus des clients de la Zone Talbot, les responsables de la campagne encouragent également les entreprises à acheter des chèques-cadeaux pour les remettre à des employés ou à des clients, par exemple. Un don, qui sera également doublé, peut aussi être fait à Centraide.

Des restaurants, épiceries, stations-service, centres de soins personnels, des garages ou encore des magasins de vêtements font partie de la liste des commerces participants.

+

D’AUTRES CAMPAGNES À VENIR DANS LA RÉGION

D’autres campagnes de financement participatif seront lancées d’ici le 1er juillet dans la région, dans le cadre du programme Du cœur à l’achat de La Ruche, qui a reçu une enveloppe de 1M$ de Desjardins.

Des discussions sont en cours avec différents partenaires potentiels qui seraient les gestionnaires de campagnes à Saguenay, où deux ou trois initiatives pourraient être lancées.

«S’il y a de bonnes idées et que c’est matérialisable, on va le faire», a assuré Patrice Vachon, directeur des communications des Caisses Desjardins de Saguenay.

Les causes pouvant recevoir jusqu’à 25 000 $ varient d’une campagne à l’autre. Les projets doivent cependant être lancés rapidement, en raison de la sollicitation importante du fonds national.