Une autre année record pour Nutrinor

Nutrinor affiche des profits records pour 2017. La coopérative a dégagé un excédant net de 7,7 millions $. Du jamais vu dans l’histoire de ce fleuron régional qui a généré un chiffre d’affaires de plus de 409 millions $ au cours de la dernière année.
Nutrinor prévoit investir massivement dans les deux prochaines années, confirment Jean Lavoie, président du conseil d’administration, et Yves Girard, chef de la direction.

Les résultats ont été dévoilés jeudi, à l’hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi, en marge de l’assemblée générale annuelle qui a rassemblé plus de 150 membres. Ces profits records s’inscrivent dans la première année du plan triennal d’investissements. Un peu plus de 37 millions $ ont été investis au cours de la dernière année. Le plan prévoit des dépenses de 65 millions $.

« Les derniers mois ont été marqués par des investissements massifs, tout particulièrement dans le domaine agroalimentaire pour notre usine de transformation des produits laitiers et pour les installations de Boucherie Charcuterie Perron, mais également l’acquisition de La Fromagerie Champêtre et le lancement de la nouvelle bannière Nutrinor énergies. Nous sommes confiants que les retombées de ces investissements atteindront leur plein potentiel dans les prochaines années », précise le chef de la direction, Yves Girard, laissant entendre du même souffle qu’il pourrait y avoir d’autres acquisitions dans un avenir rapproché. 

« Les résultats que nous présentons à nos membres démontrent que les décisions et actions prises dans le cadre de notre plan triennal d’investissements portent déjà leurs fruits », ajoute quant à lui le président du conseil d’administration, Jean Lavoie, soulignant que toutes les divisions de la coopérative ont été profitables.

Nutrinor, qui œuvre dans plusieurs domaines, dont l’agroalimentaire, l’énergie et les quincailleries, est la propriété de 936 membres producteurs agricoles. Pour l’année 2017, ils se partageront une ristourne de 2,35 millions $, ce qui représente un montant individuel de 2500 $. 

La coopérative, qui emploie plus de 650 personnes dans ses différentes divisions, a également contribué à plusieurs événements et organismes en 2017. Un peu plus de 173 000 $ a été distribué en dons et commandites au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Nutrinor veut d’ailleurs se montrer encore plus rassembleuse au cours des prochaines années et surtout développer des produits inimitables. 

« On sait très bien qu’on n’ira pas percer les grands marchés extérieurs avec du lait 2 %. On va se concentrer sur des produits uniques. On va développer des produits plus éthiques, plus responsables », annonce Yves Girard.

McDonald’s

L’année 2017 a aussi été marquée par la fin du partenariat entre Nutrinor et les restaurants McDonald’s de la région. Les membres ont posé des questions sur le sujet, en assemblée. Mais les réponses de la direction n’étaient pas plus positives que celles reçues en 2017.

« On a discuté avec la direction de l’approvisionnement nationale et ce n’est pas dans leur stratégie de faire affaire avec plus d’un fournisseur. On ne peut pas les forcer à changer de décision », commente M. Girard.