Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La production de cannabis se fera à l’intérieur d’un bâtiment, sous haute surveillance.
La production de cannabis se fera à l’intérieur d’un bâtiment, sous haute surveillance.

Un promoteur local veut produire du cannabis récréatif à Saint-Honoré

Solveig Beaupuy
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Un promoteur local a pour projet d’ouvrir une usine de production de cannabis récréatif dans le rang Saint-Marc Ouest, près de la route du Columbium. La production se fera à l’intérieur, sous haute surveillance.

« Quand Justin Trudeau avait légalisé la cannabis, on était un peu réticent, confie le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay. On a des familles ici, des enfants, mais on voulait quand même aller dans le sens des gens, alors on a autorisé le cannabis seulement à une place, loin des écoles. »

Le promoteur, qui se fera connaître probablement à l’automne selon le maire, a fait une demande de modification de zonage qui a été acceptée par la municipalité. « Il ne reste plus qu’à envoyer tout ça à la MRC », explique Bruno Tremblay.

Selon lui, l’usine permettra la création d’une dizaine d’emplois, elle sera très surveillée et devra répondre à de nombreux critères au niveau fédéral.