L’ouverture d’une franchise représenterait l’embauche de 35 à 40 employés, à l’ouverture. L’objectif est d’ouvrir au moins deux restaurants, mais si le potentiel le permet, un troisième est envisageable.

Un potentiel de trois franchises à Saguenay

La chaîne de restauration rapide Wendy’s croit fermement au potentiel de Saguenay, si bien qu’elle envisage d’y ouvrir trois franchises dans un avenir rapproché.

Au cours d’une entrevue téléphonique, le vice-président senior au Canada Paul Hilder a indiqué que l’entreprise croyait au potentiel québécois, d’où la raison d’étudier de nouveaux marchés. Pour l’instant, une douzaine de franchises se retrouvent dans la grande région de Montréal.

Il est toutefois trop tôt pour identifier les sites précis d’une expansion saguenéenne, selon M. Hilder. «On va prendre le temps d’évaluer le marché avant de dire et décider où on va baser nos franchises», a-t-il ajouté.

L’ouverture d’une franchise représenterait l’embauche de 35 à 40 employés, à l’ouverture. L’objectif est d’ouvrir au moins deux restaurants, mais si le potentiel le permet, un troisième est envisageable.

«Ça fait tout près de deux ans qu’on songe à une expansion au Québec et on pense que l’opportunité est bonne pour nous», a ajouté Paul Hilder.

Aucune rencontre officielle n’a eu lieu avec des entrepreneurs potentiels de Saguenay. Les prochaines semaines vont permettre de colliger de l’information en vue de poursuivre les démarches.

«On ne se met pas de date limite, mais d’ici 2020, on aimerait ouvrir notre première franchise à Saguenay», a conclu Paul Hilder.

En plus du Saguenay, Wendy’s vise les marchés de Québec, Lévis, Laval, Brossard, Trois-Rivières, Gatineau et Sherbrooke, tel que mentionné dans un communiqué émis mardi. On dénombre plus 360 établissements à travers le pays.