La fondatrice de Twist Boutique Atelier ouvrira bientôt un nouveau commerce à Baie-Saint-Paul.

Un peu de Twist dans Charlevoix

L’artisane Marie-Hélène Haché n’avait pas de plan de carrière tracé d’avance quand elle a ouvert son premier commerce, Twist Boutique Atelier, à Arvida en 2010. Elle n’avait pas prévu, non plus, qu’elle aurait pignon sur rue au centre-ville de Chicoutimi un mince deux ans plus tard. C’est donc dans le même élan de spontanéité que la Jonquiéroise a choisi, il y a quelques mois à peine, d’ouvrir boutique à Baie-Saint-Paul.

Le troisième bébé de Marie-Hélène Haché verra donc le jour de façon officielle dans Charlevoix le 8 mai. C’est lors d’un passage dans la pittoresque localité en août dernier que la fabricante de bijoux, devenue femme d’affaires, a eu le coup de foudre pour une maison ancestrale de la rue Saint-Jean-Baptiste. 

« Je suis tombée en amour avec la place. Quand j’ai vu la maison, j’ai décidé d’aller la visiter. Je suis une fille de projets, et celui-là, je le sentais tellement fort. Quand je suis revenue chez nous, j’étais emballée. J’ai fait mes calculs et j’ai décidé de me lancer dans cette aventure excitante », raconte Marie-Hélène Haché, rencontrée à la boutique de la rue Racine, où les travaux de démolition du restaurant Chez Georges, juste à côté, font vibrer les murs.

L’artiste-entrepreneure souhaitait marier boulot et vie de famille. C’est sans doute pourquoi le projet, qu’elle a imaginé prendre naissance entre les murs de la maison appartenant à une dame de 93 ans, l’exaltait autant.

« Je n’ai pas de chalet, pas de bateau, pas de moto, pas de Ski-Doo. Je nous voyais pouvoir profiter de cette maison-là en famille. Je me suis aussi dit que le logement à l’étage pourrait servir à mon équipe. J’ai l’intention d’embaucher du personnel sur place, mais on devra souvent se déplacer, alors ce sera un pied-à-terre pour nous à Baie-Saint-Paul », a-t-elle expliqué.

La marque Twist, laquelle se déploie autour de la vente de bijoux, de vêtements et de produits d’artisanat québécois ou canadiens, sera exportée dans Charlevoix avec finesse. Marie-Hélène Haché veut y installer un décor inspiré de ceux des boutiques d’Arvida et de Chicoutimi, où l’antique et le contemporain se côtoient et où l’art occupe aussi une place de choix. Avant d’y élire domicile, la propriétaire a pris soin de sonder la place, pour éviter d’y apporter des produits similaires à ceux déjà offerts par des commerçants locaux.

« La dernière chose que je veux, c’est débarquer avec mes gros sabots et nuire aux gens de Baie-Saint-Paul. Je ne veux pas cannibaliser le commerce parce que pour moi, l’achat local, c’est très important. J’ai décidé qu’il y a certains produits vendus ici que je ne tiendrai pas là-bas. Par exemple, il y a une boutique de tricot alors je n’apporterai certainement pas de bas de laine. Il y a aussi des galeries d’art alors je veux avoir seulement quelques tableaux. C’est une question de respect », met en contexte Marie-Hélène Haché, dont les créations possèdent une signature et un style bien à eux. C’est d’ailleurs à partir de son travail de bijoutière que le concept de Twist a germé. Aujourd’hui, des créateurs de partout au Québec bénéficient d’une vitrine de choix en trouvant refuge dans les présentoirs des boutiques de Marie-Hélène Haché. 

Quand Marie-Hélène Haché a visité une vieille maison de la rue Saint-Jean-Baptiste, dans la pittoresque municipalité de Charlevoix, en août, le projet d’y ouvrir une boutique est devenu très fort et impossible à ignorer.

L’émergence d’une voix

Un investissement estimé à 100 000$ est requis pour la rénovation de la Maison de Baie-Saint-Paul dans le but d’en faire une boutique.

Marie-Hélène Haché ouvrira les portes de son nouveau commerce le 8 mai et espère pouvoir accueillir les Baie-Saint-Paulois lors d’un événement tenu dans les jours suivants, histoire de serrer des pinces et de se présenter en bonne et due forme aux gens du milieu. La date de l’événement sera tributaire de la météo, puisqu’un seuil minimal de degrés est requis la nuit pour peindre les murs extérieurs de ce qui deviendra Twist Boutique Atelier, version charlevoisienne. Évidemment, Marie-Hélène Haché veut accueillir les gens de la place dans un décor qui lui plaît et qui reflète l’image de marque. C’est d’ailleurs ce qui branche l’entrepreneure : la mise en marché, l’agencement des meubles et des présentoirs, le mariage des époques et des tendances.

«Avant que j’ouvre la boutique de Chicoutimi, quand il y avait encore du papier dans les fenêtres, je venais le soir pour placer des choses et regarder comment tout ça s’agençait avec les éclairages. Ça devient soudainement comme une sculpture, un tableau à grande échelle, et ça me fait vibrer», dit-elle.

Artiste d’abord

La créativité coule dans les veines de Marie-Hèlène Haché. Dans les bijoux, elle a trouvé, il y a quelques années, sa voie professionnelle et sa voix artistique. Même si Twist jouit d’un essor enviable, la propriétaire se sent davantage artiste que femme d’affaires. 

«Je ne suis pas la femme d’affaires type. Je me laisse beaucoup aller à la créativité. Développer des projets, être sur le terrain et dans l’action, j’aime ça. J’écoute mon coeur», confie-t-elle.

La boutique de Baie-Saint-Paul sera ouverte sur quatre saisons. C’est du moins le souhait de Marie-Hélène Haché, qui ne veut pas afficher une présence seulement l’été pour profiter de la manne touristique et tirer les stores dès les premières neiges.