Voici de quoi aura l'air l'Axe Saguenay.

Un nouveau complexe médical de 27 millions $ à Chicoutimi

Un vaste complexe médical prendra forme sur le terrain situé à l’intersection des boulevards Talbot et du Royaume. L’Axe Saguenay a lancé officiellement les travaux de construction de son immeuble de 148 000 pieds carrés et son ouverture est prévue pour l’été 2020. L’édifice regroupera une clinique médicale publique sous la bannière MAclinique, ainsi que plusieurs services médicaux connexes. Médecins omnipraticiens, infirmières, ergothérapeutes, dermatologues, physiothérapeutes et psychologues oeuvreront sous un même toit.

Ce sont les entreprises Trimco gestion et immobilier et les Immeubles Perron qui sont derrière ce vaste projet de construction, évalué, pour cette première phase, à 27 millions de dollars. À ce projet de complexe médical se grefferont, au cours des prochaines phases d’expansion de l’Axe Saguenay, une bannière hôtelière, des restaurants, des bureaux et d’autres commerces. D’ailleurs, la deuxième phase de 14 millions sera annoncé jeudi matin, en conférence de presse.

«Il s’agit vraiment d’un projet mixte interrégional, qui pourra desservir tout le Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais aussi la Côte-Nord et le Nord-du-Québec, par exemple. Nous sommes en discussion avec une bannière d’hôtel et des franchises de restaurants présentement. On veut offrir des commerces que nous n’avons pas encore dans la région, afin de combler les fuites régionales», a affirmé Charles-André Perron, des Immeubles Perron. En tout, le terrain est d’une superficie de 712 000 pieds carrés. 

Le concept de MAclinique est né il y a trois ans, à Québec, sous le nom de complexe Vision. L’une des missions du complexe médical? Offrir un service de première ligne aux patients orphelins et ainsi désengorger les urgences.

Chaque année, le complexe médical de Québec, situé sur Lebourgneuf et qui compte 33 médecins omnipraticiens et une foule de professionnels de la santé, accueille quelque 45 000 patients chaque année. Le nombre de médecins y pratiquant a presque triplé (passant de 13 à 33) en trois ans et le concept se targue de connaître un franc succès. Le Saguenay accueillera donc la deuxième clinique du genre au Québec. 

D’une superficie d’environ 148 000 pieds carrés, le complexe sera donc majoritairement consacré au domaine médical. Parmi les locataires on retrouvera un groupe de médecine de famille, une clinique d’ergothérapie, une clinique d’optométrie, une clinique de plasticiens et dermatologues, un bloc opératoire et bien d’autres services. La clinique de médecine familiale du Royaume, située actuellement sur le boulevard Barrette, déménagera d’ailleurs entre les murs du nouveau complexe.  

Le plasticien Francis Meunier y aménagera également sa clinique, qui est actuellement située sur le boulevard Talbot, près de la rue Jacques-Cartier. 

D’ailleurs, Dr Meunier a fait une partie de sa résidence au complexe Vision de Québec. Lorsqu’il s’est installé ici, à Saguenay, il a eu l’idée d’y implanter le concept, qui se veut facilitant pour les patients, puisque plusieurs services sont regroupés sous un même toit. 

«L’endroit est autant intéressant pour les patients que pour les professionnels, qui souhaitent aussi travailler dans un milieu stimulant. C’est ce qui fait que le complexe se démarque des cliniques de médecine familiale», a expliqué Dr Meunier, lors d’une entrevue accordée au Quotidien. 

MAclinique, qui n’est pas une clinique privée, précisons-le, offrira aussi un service de «sans rendez-vous». «On parle d’un vrai sans rendez-vous! Les gens vont pouvoir venir et si c’est urgent, ils seront vus immédiatement, mais sinon, on leur donnera un autre rendez-vous. Ils n’auront pas à faire la file à une heure précise ou téléphoner pour voir un médecin», a expliqué de son côté l’omnipraticien Raphaël Robitaille, qui oeuvre au complexe de Québec.

Si une clinique de Chicoutimi a décidé de déménager au complexe, on espère maintenant attirer d’autres médecins, notamment de l’extérieur de la région. 

«On ne veut évidemment pas déshabiller les autres cliniques, mais je pense que ce projet sera attractif pour les nouveaux médecins et aussi un argument de rétention», a souligné la directrice médicale du complexe de Québec, Chantal Guimont. 

Elle explique que certains médecins d’autres cliniques choisiront également de venir mettre la main à la pâte au complexe, puisque les conditions y sont intéressantes. 

Des discussions ont actuellement cours pour attirer des professionnels de la santé, notamment des psychologues et des ergothérapeutes. 

La construction du vaste bâtiment, qui comprendra également une piscine et un gym, est débutée et les premiers locataires devraient s’y installer en août 2020. 

Une trentaine d’espaces à bureaux seront mis en location pour les professionnels de la santé désireux de s’y installer. 

Raphaël Robitalle, Jean-Philippe Bernard, Francis Meunier, Charles-André Perron, Philippe Cardinal, Guy Boutin, Bernard Alain, Chantal Guimont et Gilles Perron sont derrière le projet de l’Axe Saguenay.