Norman Décarie, président de la chaîne Sail, devrait être de passage mercredi dans la région afin d’inaugurer la nouvelle succursale érigée près du Costco à Chicoutimi.

Un magasin Sail adapté à la région

Mercredi prochain, un nouveau joueur majeur fera son entrée sur le marché régional de la vente des équipements de plein air, vêtements et chaussures de sports avec l’ouverture de la 12e succursale de la chaîne québécoise Sail à Chicoutimi. Pour l’occasion, le président de la chaîne, Norman Décarie, a accordé une entrevue au Progrès.

Les coupures de ruban et inaugurations occuperont une partie du temps du président des chaînes Sail et Sportium cet automne puisque l’entreprise ouvrira trois nouveaux magasins dans le cadre de son plan d’expansion à la faveur d’investissements totalisant 40 M$. Après l’ouverture du magasin chicoutimien le 17 octobre, ce sera au tour de Kirkland dans la région de Montréal de recevoir une succursale Sportium, tandis qu’un treizième magasin Sail ouvrira ses portes à Lachenaie en décembre.

Interrogé sur l’investissement réalisé au Saguenay, M. Décarie a expliqué que les études de marché et recherches ont démontré que la région est mal desservie au chapitre de l’offre d’équipements de plein air. « Nous avons beaucoup de clients du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui viennent à notre succursale de Québec qui est la plus près de votre région. C’est aussi simple que ça », explique-t-il.

Il ajoute que le nouveau magasin chicoutimien sera le premier à être adapté aux besoins des régions. « Il y a beaucoup d’amateurs de motoneiges, de VTT, de chasse et de pêche ici. C’est pour cela qu’on a décidé d’offrir une surface de plancher différente des autres magasins, sans mezzanine, pour faire davantage de place à des produits liés à ces activités. Tout ce qui pourrait rendre la vie plus facile aux motoneigistes, quadistes, chasseurs et pêcheurs, on va l’offrir », affirme-t-il.

Il ajoute que le marché visé est celui du Saguenay-Lac-Saint-Jean ainsi que celui de la Côte-Nord qui est le marché secondaire puisque beaucoup de Nord-Côtiers se rendent au Saguenay pour faire du magasinage.

L’homme d’affaires est conscient que l’ouverture d’un tel magasin grande surface en région peut déranger les commerçants locaux, mais il croit qu’il y a de la place au soleil pour tous. « Je ne vends pas d’équipements de golf, de hockey, de vélo. On est en compétition dans la chaussure et les vêtements. Comme par hasard, notre venue suscite des investissements », explique-t-il, faisant référence à la décision des propriétaires de Sports Experts de Place du Royaume d’investir 3 M$ dans l’agrandissement du magasin.

Sa philosophie n’est pas de détruire la concurrence, mais plutôt de bien servir la clientèle en offrant les meilleurs prix et des produits de marques réputées.

Le nouveau magasin Sail de Chicoutimi embauchera une centaine d’employés et sur ce point, M. Décarie avoue que le recrutement de personnel n’a pas été des plus faciles. « On n’engage que des gens passionnés. On n’engage pas en se basant sur des CV. On demande à nos futurs employés de nous raconter ce qu’ils connaissent du plein air, de la chasse, de la pêche, de nous raconter leur histoire. Quand vous êtes un passionné, travailler dans votre passion, c’est un plaisir. On a trouvé des gens de qualité ».

Même si l’époque se prête à l’ouverture de magasins en ligne sur le Web, M. Décarie affirme que des magasins « brique et mortier » ont encore leur place dans ce segment de marché. « On est convaincus qu’on peut faire suffisamment de chiffres d’affaires au Saguenay-Lac-Saint-Jean ».